WILLIAM TAG , l’étoile montante de la musique urbaine camerounaise

occupe de plus en plus la scène. Dans les taxis, sous les chaumières, dans les terminaux, quand ce n’est pas son titre Shyla, c’est love story ou encore  mère célibataire qui dicte sa voix. Une voix suave qui lâche des arpèges et se ballade à travers les octaves avec une facilité étonnante. William Tag qui sort à peine du bois n’est pourtant pas né de la dernière pluie.

Il a grandit dans la ville de Douala bercé par les sonorités  soul et RnB des artistes comme Wallen, Poetics Lovers, Matt Houston, et bien d’autres. Autodidacte et grand passionné de musique, William Tag s’est frayé seul un chemin entre la musique soul et RnB de son enfance et une culture pop qu’il s’est approprié en regardant le petit écran.

Tout chemin menant à Rome, il dépose ses valises en Italie en 2007 pour y poursuivre ses études universitaires. Sur le plan musical, l’Italie est plutôt porté vers les musiques électroniques. Très vite, l’artiste va fondre dans le décor.

C’est ainsi qu’il sortira son premier single officiel en 2012 avec l’étiquette Italienne DANCEANDLOVE en collaboration avec Matt Petrone, l’un des dj les plus en vogue sur la place dance Milanaise. Ce single sera pendant 6 semaines classé premier des charts de musique danse en Italie par le magazine «DJ MAG ITALIA » et lui vaudra plusieurs concerts à IBIZA et à Mallorca (Espagne).

EN 2013 il sera  appelé à collaborer sous la casquette d’UNIVERSAL France avec RICO BERNASCONI, le DJ mondialement connu  pour avoir invité sur ses titres des artistes comme AKON et Sean Paul. De cette collaboration naitront des titres comme « Sexy Lady » et « Love in Paris ». Ces singles connaitront un succès retentissant  en ALLEMANGE et en POLOGNE (plus de 15000 ventes digitales). Avec UNIVERSAL France il sera de nouveau appelé à collaborer avec le même DJ pour un projet d’EP qui malheureusement ne verra jamais le jour.

De 2015 à 2017 William tag va exercer sous la bannière espagnol Planeta Mix Records. Cette collabo conduira également  à la sortie de plusieurs singles dont I Just Wanna avec le dj Italien Federico Seven. Un single qui connaitra un franc  succès mesurable sur les plateformes  avec plus d’un milion de Stream seulement sur Spotify, et une minie tournée en EUROPE du nord (Danemark, Suède) ; Amélie avec plus de 150mille Stream sur Spotify et  Love Story avec plus de 50mille Stream sur Spotify

William Tag est jusque-là, plutôt porté vers la musique Electro pop européenne… Toutefois son amour pour ses racines, et la musique urbaine en plein essor au Cameroun, l’amènent à opérer un retour aux sources. C’est ainsi, qu’en 2018, il va mettre à la portée des mélomanes le single mère célibataire, une chanson 100% afropop. Cette chanson qui allie à la fois message et euphonie mélodique est un vibrant hommage aux mères célibataires dont le quotidien en Afrique et sans doute dans le reste du monde est loin d’être  un long fleuve tranquille. Cette nouvelle orientation  est une façon pour le père de mère célibataire, de puiser dans ses essences pour toucher l’universel.

William tag compte à ce jour plusieurs  singles dans sa besace au rang desquels Shyla sorti en 2016 et love story, destinée, mère célibataire en 2018. Le crooner, ne compte pas se casser là .Il est venu pour apporte sa touche vocale  dans l’écho-system camerounais .Un élément à suivre de près.

Facebook Comments
Montrer Plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Traduction »
Close