SOCIÉTÉ: LE MINSANTÉ LANCE UN APPEL AUX DONATEURS POUR LE PROGRAMME TRANSITION POLIO

Le Ministre de la Santé Publique a présidé, le 27 février 2019 à l’Hôtel Hilton de Yaoundé, une réunion, sous forme de table ronde, relative à la mobilisation des ressources avec les donateurs pour le financement du plan de transition polio au Cameroun : Y ont pris part, les Partenaires techniques et Financiers du Secteur santé, ainsi que les Membres de plusieurs Missions diplomatiques.

MANAOUDA Malachie a rappelé dans son propos que « la réunion de mobilisation des ressources avec les donateurs pour le financement du plan de transition polio », a pour dessein des engagements formels des potentiels donateurs pour combler le gap de financement des activités du Plan de Transition. A titre de rappel, c’est en 2015 que le Cameroun a été déclaré exempt de poliomyélite après plusieurs décennies de collaboration fructueuse entre le Gouvernement camerounais et ses partenaires, notamment l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite (IMEP).

Dans ce contexte d’éradication annoncée de la polio, et dans celui planétaire de la réduction progressive et programmée de l’appui financier et technique de nombreux partenaires, dont l’IMEP, le Cameroun a commencé à planifier la transition des ressources du Programme polio vers les programmes de santé nationaux. C’est ainsi qu’il a entrepris d’élaborer un plan de transition des acquis de la lutte contre la polio ou « Polio Legacy Planning », à l’effet de garantir les fonctions nécessaires au maintien du Pays exempt de poliomyélite après son éradication.

Le budget prévisionnel de ce plan de transition 2017-2021 s’élève à 37 451 489 933 FCFA. Le financement disponible des PTF [Gavi Alliance pour la Vaccination (GAVI), l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS), l’Agence des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef), the Clinton Health Access Initiative (CHAI), et the Centers for Desease Control and Prevention (CDC)] combiné à l’apport de l’Etat est de 33 511 776 528 FCFA, ce qui résulte à un GAP de financement à rechercher d’un montant de 3 939 713 405 FCFA.

C’est ainsi que le Ministère de la Santé Publique, en collaboration avec l’Unicef, a organisé ladite rencontre destinée d’une part à la mobilisation des ressources auprès des donateurs afin de combler le Gap de financement sus évoqué, et d’autre part, à l’exploration de nouveaux partenariats au regard du retrait progressif annoncé des principaux donateurs traditionnels.

Le Minsante a rassuré l’ensemble des Partenaires présents que le Cameroun conduira ce processus selon les principes de la participation, de l’inclusion de toutes les catégories d’acteurs, de la transparence et d’un leadership lisible.

Facebook Comments
Montrer Plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Traduction »
Close