Société: Grégoire Owona prône le dialogue en entreprise

Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale a effectué du 21 au 22 février 2019, une visite dans la
Région du Littoral.

Faisant suite à des menaces
de grève générale annoncée
par La Confédération syn-
dicale des travailleurs du
Cameroun-(Cstc), Grégoire
Owona, le ministre du Travail et de
la Sécurité sociale (Mintss), a enta-
mé un véritable marathon auprès
de certaines entreprises locales.
Round up qui portait essentielle-
ment sur deux points: apporter les
assurances du gouvernement aux
travailleurs et employeurs,
prendre connaissance du climat
social au sein de ces entreprises
dont le mécontentement des
employés se résume à quelques
points. Il était également question
d’examiner les questions qui
fâchent : arriérés de salaires, licen-
ciements abusifs, non-reversement
des retenues de cotisations
sociales, couvertures maladies
inappliquées. La Cstc accuse par
conséquent le gouvernement de
«ne pas sanctionner les patrons, ni les
entreprises en cas d’abus de leurs
droits».

Le ministre du Travail et de la
Sécurité sociale s’est rendu tour à
Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale a effectué du 21 au 22 février 2019, une visite dans la
Région du Littoral.
Georges YABADA
Alucam, Socatral, Alubassa,
Hostellerie de la Sanaga, Safacam,
Dangoté Cement Cameroon,
Fermencam et Geodis Protects
Cameroon, répartis entre les dépar-
tements du Wouri et de la Sanaga
Maritime. Des entreprises spéciali-
sées dans la métallurgie, l’agro-
industrie, la cimenterie, le transport
et la distribution.

Grégoire Owona a tenu à leur
rappeler aux délégués du personnel
de ces entreprises, les missions fon-
damentales qui font d’eux «des
acteurs de la paix au sein des struc-
tures qui les emploient pour des
meilleurs résultats». Le Mintss a
exhorté les employeurs et les
employés à «travailler en synergie et
privilégier la voie du dialogue».
Précisant que «le véritable capital de
l’entreprise c’est le capital humain».
Cette visite d’entreprise a été aussi
l’occasion de réaffirmer la volonté
du gouvernement à protéger les
employeurs afin de leur garantir un
travail décent.

La visite s’est achevée par la
remise des médailleurs d’honneur
du travail au personnel méritant de
la Cameroon Oil Transportation
Company-Cotco, le 22 février à la
maison du parti de Bonanjo.
Le ministre du Travail et de
la Sécurité sociale privilégie
la voie du dialogue pour la
résolution des conflits.

 

Sources: Journal Repères

Facebook Comments
Montrer Plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Traduction »
Close