SOCIETE: Célestin Bedzigui à Kamdem Souop “… à la première occasion que vous offrirez, vous serez écrasé impitoyablement…”

Le journaliste et promoteur de Villes et Communes, a subi des menaces de la part de l’homme politique Célestin Bedzigui, dans un échange épistolaire sur la plateforme Facebook à la suite d’un post de Sa Majesté.

Après une publication sur Facebook rappelant un fait déroulé en 2010 à Washington DC dont il était un acteur, Célestin Bedzigui s’est fait secouer  par Kamdem Souop. Dans sa publication, Bedzigui, faisait savoir qu’il était à la tête de Cameroon Diaspora Congress, qui avait organisé un sommet de réflexion sur une stratégie pour une évolution démocratique au Cameroun. L’image associée à ce post était une photo de trois, prise lors d’un  déjeuner de travail avec Pius Njawé et Guerandi Mbara, la veille de l’accident mortel de Pius Njawé.

Celestin Bedzigui révèle dans son post que Pius Njawé et lui étaient pour une stratégie “démocratique et pacifique”, contrairement à Guerandi qui souhaitait “une lutte armée ou la voie insurrectionnelle”. Sa Majesté Bedzigui poursuivra en martelant que “Guerandi a persisté dans sa voie et y a été englouti et disparu à ce jour.”

Commentant cette publication ci-dessus, le journaliste, écrivain et patron de presse Kamdem Souop, a subit des menaces violentes de la part de Célestin Bedzigui en des termes suivants: “Vous [Kamdem Souop] êtes inutiles à ce pays et croyez le bien à la première occasion que vous offrirez, vous serez écrasé impitoyablement…

Sa Majesté Bedzigui répondait à Kamdem Souop qui affirmait qu’il “trouve quand même curieux que les deux autres qui n’ont jamais rallié les rangs du régime ne soient plus de ce monde et dans des conditions plus que suspectes. Le survivant par contre bien après leur mort a trouvé le moyen de démontrer mille arguments à l’appui que l’avenir du pays était M. Biya qu’il disait vouloir chasser avec les 2 autres. C’est vraiment pourri l’histoire et merci pour le partage de ce souvenir d’autant plus douloureux que j’ai en mémoire les griefs nourris et étayés du survivant contre le régime en place dans les années 90…”

 

Echange entre Bedzigui et Kamdem Souop
Facebook Comments
Tags
Montrer Plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Traduction »
Close