Scandale au MINADER : Des enquêteurs impayés après des mois de travail acharné dans des conditions extrêmes

featured
service
Partager

Partager cette publication

ou copiez le lien

Yaoundé, le 31 mai 2024 – Un scandale éclabousse le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER) alors que des dizaines d’enquêteurs, ayant participé au Projet d’Urgence de Lutte Contre la Crise Alimentaire (PULCCA), se retrouvent impayés après des mois de travail exténuant.

Ces jeunes, fonctionnaires et non-fonctionnaires, ont bravé des conditions difficiles, parcourant des zones reculées et enclavées du pays pour collecter des données cruciales.

« Nous avons travaillé sans relâche, parfois dans des conditions dangereuses, pour mener à bien cette enquête. Aujourd’hui, on nous tourne le dos, on nous menace même », déclare un enquêteur sous couvert d’anonymat. « Nous ne demandons pas la charité, mais notre dû. Certains d’entre nous sont malades à cause de ce travail et ont besoin de cet argent pour se soigner. »

Selon les informations recueillies, les enquêteurs devaient recevoir 15 000 francs CFA par jour, plus 5 000 francs CFA pour les frais de déplacement. Les chefs d’équipe, quant à eux, attendaient 20 000 francs CFA par jour, plus 5 000 francs CFA pour les déplacements. L’enquête, qui a duré entre 12 et 18 jours selon les régions, aurait mobilisé plus de 160 enquêteurs, d’après la liste officielle consultée par notre rédaction.

Un rapide calcul laisse entrevoir une somme colossale qui devrait être versée à ces travailleurs de l’ombre. « C’est plus d’un demi-milliard de francs CFA qui a disparu », s’insurge un autre enquêteur. « Nous avons transmis les données, notre travail est fait. Où est passé notre argent ? »

Ce scandale soulève de graves questions sur la gestion des fonds publics au sein du MINADER et met en lumière les conditions précaires dans lesquelles travaillent de nombreux jeunes Camerounais. Les enquêteurs attendent des réponses et surtout, leur dû.

« Nous ne baisserons pas les bras. Nous irons jusqu’au bout pour obtenir justice », promet un enquêteur.

Affaire à suivre…
LeQuatriemepouvoir

0
heureux
Heureux
0
triste
Triste
0
agac_
Agacé
0
surpri
Surpri
0
affect_
Affecté
Scandale au MINADER : Des enquêteurs impayés après des mois de travail acharné dans des conditions extrêmes

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter entièrement gratuitement.

Ne manquez pas cette opportunité et démarrez dès maintenant votre abonnement gratuit par e-mail pour être informé des dernières nouvelles.

Installer l'application

En installant notre application, vous pouvez accéder à notre contenu plus rapidement et plus facilement.

Se connecter

Profitez des avantages du QUATRIÈME POUVOIR en vous connectant dès maintenant ou en créant un compte, et c'est totalement gratuit!

Suivez-Nous