PRÉSIDENTIELLE 2018 : CABRAL LIBII INTERDIT DE MEETING À DOUALA 5ème !

À la surprise générale, l’équipe d’organisation du « GIGA MEETING » de Cabral Libii candidat du parti UNIVERS à l’élection présidentielle du 07 Octobre vient d’apprendre contre toute attente l’interdiction de cet évènement grandeur nature.Le sous-préfet de Douala 5 évoque comme raison fallacieuse l’indisponibilité du stade Cicam le 23 Septembre pourtant le document ici publié qui a été délivré Dimanche dernier après paiement des frais de location dudit stade aient été dûment versées.

Deux informations importantes à retenir:

1- Ce matin alors que les membres de l’équipe d’organisation que chapeaute le dynamique Camarade Jean Louis Batoum est dans la salle d’attente du fameux sous préfet de Douala 5ème pour le retrait du récépissé de manifestation publique, ils voient sortir du bureau de ce dernier le directeur du stade avec qui ils devisent sympathiquement puis séparent en convenant sereinement du rendez-vous de Dimanche. Question: si la raison du refus évoquée tient réellement, qu’est ce qui peut expliquer que celui-ci ne le leur ai alors rien dit à cet instant et encore moins depuis la date de versement de la somme exigée pour la location du stade?

2- Chose inédite, le sous-préfet de Douala 5ème non seulement a contraint nos camarades à signer la décharge de l’interdiction, mais il a fait appel à ses collaborateurs à la rescousse afin que ceux-ci contraignent les nôtres à retirer ladite interdiction à la limite de la séquestration. Qu’est ce qui peut expliquer qu’un sous-préfet convaincu d’agir conformément à la loi soit obligé de se livrer à de tels actes de tentative d’intimidation doublés de zèle?

Ces interrogations et bien d’autres nous confortent à l’idée qu’un plan machiavélique ourdi par l’autorité administrative et le camp d’en face est à la solde de cette manœuvre honteuse. Mais c’est aussi et surtout la preuve de ce que notre candidat Cabral Libii fait peur et que sa candidature inquiète sérieusement.

Après une réunion d’urgence que nous venons de tenir sous la supervision du Prof. Prosper Nkou Mvondo, capitaine politique Opérationnel du parti UNIVERS et Directeur de campagne du Candidat Cabral Libii, nous prenons la décision de maintenir la date, le lieu et l’heure dudit MEETING et prenons à témoin l’opinion nationale et internationale, Elecam et les autorités étatiques face à cette atteinte grave à nos droits.

Que celà soit clair, notre approche jusqu’à ce jour légaliste, républicaine et non violente ne doit en aucun être interprétée comme la peur ou la lâcheté. Que quiconque sache que nous sommes préparés depuis à de telles manœuvres, mais jamais au grand jamais nous ne nous laisserons piétiner tant que nous serons convaincus d’être dans nos droits. Que cela soit entendu et considéré pour dit, à bon entendeur!

Armand Okol

Source: lewouri. Info

Facebook Comments
Montrer Plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Traduction »
Close