Lutte contre le paludisme: Un réseau mondial de la société civile ( CS4ME) pour lutter contre la maladie

Le premier Réseau mondial des organisations de la société civile et les communautés pour l’élimination du paludisme ( CS4ME) a été officiellement lancé ce jour.

La lutte contre le paludisme est l’une des plus grandes réussites du 21ème siècle en matière de santé publique. Cependant, aujourd’hui, le paludisme regagne du terrain. Le financement de la lutte contre le paludisme stagne et la résistance aux médicaments et aux insecticides constitue une menace réelle. Les communautés en particulier les plus défavorisées, continuent de souffrir et de mourir du paludisme, une maladie qu’on peut prévenir et traiter.

Les organisations de la société civile ont renouvelé leur engagement et ont décidé d’unir leurs forces pour créer un réseau mondial et solide de la société civile pour l’élimination du paludisme (CS4ME). CS4ME a été créé lors du premier Congrès Mondial sur l’élimination paludisme en juillet 2018 en Australie, lors d’une réunion stratégique organisée par GFAN Asie-Pacifique et APCASO avec le soutien du Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et les organisateurs du Congrès. 40 organisations du monde entier, dont des représentants de communautés et de
groupes de la société civile engagés dans la lutte contre le paludisme aux niveaux national, régional et mondial, ont participé à cette réunion.

Nous devons agir maintenant et intensifier la lutte. En cette Journée mondiale contre le paludisme, nous sommes fiers d’annoncer le lancement de CS4ME. C’est la naissance d’un nouveau mouvement porté par la société civile pour transformer la lutte contre le paludisme.
CS4ME plaidera pour que les programmes et les interventions contre le paludisme soient plus efficaces, fondés sur les droits, équitables, innovants, inclusifs, centrés sur les communautés, sensibles au genre, durables et adéquatement financés.

“Alors que le monde dispose des ressources et des outils nécessaires pour prévenir et traiter le paludisme, il est inacceptable que ce soient principalement les communautés les plus vulnérables qui continuent à souffrir et à mourir de cette maladie évitable et guérissable. C’est pourquoi la société civile et les communautés ont décidé de travailler en synergie avec diverses parties prenantes de manière plus efficace pour éliminer le paludisme. “L’engagement des communautés est essentiel sur la voie de l’élimination du paludisme “, déclare Oliva Ngou, au Cameroun, coordinatrice mondiale de CS4ME.

“Dans les pays qui progressent vers l’élimination, la mobilisation des organisations de la société civile et des communautés reste cruciale, elles restent les premières à remarquer les derniers cas et à s’assurer que ces cas sont correctement traités et que toutes les interventions appropriées sont prises”, déclare le Dr Shampa Nag, en Inde, membre du comité directeur du CS4ME.

À propos de CS4ME.

CS4ME vise à connecter et renforcer les capacités des organisations de la société civile et des communautés et à plaider en faveur de ripostes efficaces et entièrement financées contre le paludisme. Pour devenir membre de CS4ME, une organisation de la société civile œuvrant dans la lutte contre le paludisme, vous pouvez vous inscrire dès le26 avril 2019 sur notre site www.cs4me.org

Source : secretariat@cs4me.org
#Zéropalu #AccéléronsLaLutte

Facebook Comments
Tags
Montrer Plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Traduction »
Fermer