LE QUATRIÈME POUVOIR COMPRENDRE QUI NOUS SOMMES…

Le Quatrième Pouvoir, comme un slogan qui résonne danger, méfiance, doute mais aussi respect. Une dénomination qui allie ouverture et fermeture, feu et eau, passion et détermination.

Par Éric Vareni /Directeur de publication du quatrième pouvoir

Elle est surtout l’accouchement difficile d’un groupe de jeunes au Cameroun, qui ont tenu à rendre toutes les lettres d’or à un métier qui quotidiennement est méprisé, incompris, craché dessus, amoindrir, piétiné, rarement respecté : le journalisme. Une certaine opinion dira qu’il ne s’agit pas d’une exception camerounaise, c’est peut-être vrai, tout comme il est mieux de vivre dans le vrai, l’une des missions du journaliste, rétablir la vérité par les faits.

Fondé en 2015 par un jeune entrepreneur extraverti Eric Vareni, Le Quatrième Pouvoir est d’abord apparu via un groupe whatsapp restreint aux hommes de médias, avant d’élargir sa sphère d’expression aux autres corps sociaux en Janvier 2016. L’objectif est resté le même jusqu’à ce jour, être un Think-thank au-delà des différences professionnelles, une force de propositions pour le développement du Cameroun, avec pour cible originelle la diaspora.

Toute première plateforme du pays à effectuer des « whatsappinterviews » de hautes personnalités, peoples, et même no name de Cabral Libii à Longuè Longuè en passant par Charles Atangana Manda, Jean Bruno Tagne, Paul Éric kingue, Alain Fogue, Jean de dieu Momo, Mathias Eric Owona Nguini, Claude Abé, Sam Mbende, Guy Parfait Songuè, Ben Decca,Claude Wilfried, Alaka Alaka, JP Rémy Ngono, Dieunedort Kamdem, Abdelaziz Mounde, Jean Marc ngoss, Aboya Manasse, Martin Oyono, willy Tchamba, père ludovic Lado, président Tchop Tchop, Roland kwemain, David ATEMKENG, Serge Espoir Matomba, Hervé Emmanuel Nkom, kah walla, Godlove kamwa, Éric Kouamo, Hilaire Kamga, Médard Lipot, entre autres.

Les productions restent toujours diffusées dans 10 radios partenaires au Cameroun. La constance et la mise en lumière des défaillances publiques du gouvernement, dénonciations de toutes sortes, initiatives d’Etat, ont pu être portées via deux canaux, la page officielle Facebook, et le site www.lequatrimemepouvoir.com

L’échéance présidentielle d’Octobre 2018, a permis au Quatrième Pouvoir de faire face à de nouveaux défis.
L’équipe de rédaction conduite par Manfred ESSOME, Rédacteur En Chef, l’un des journalistes les plus doués de sa génération, a su rapporter et couvrir l’ensemble des activités des 9 candidats en lice, en national et en international. Appuyé par une soixantaine de correspondants et reporters dans le monde engagés et bénévoles, mais surtout motivés, de Serge Ghomsi (Afrique du Nord et Afrique de l’Ouest), en passant par Landry(Europe), Ervis Nzongang (Ouest-région Cameroun), Fabrice Siewé (Littoral région, Cameroun), Esther(Australie), Bertrand Assembe (Asie), Michel Angoua (Etats-Unis), Ulrich Armel (Gabon), entre autres. Le tout sous le soutien d’une magnifique équipe technique et logistique (NARCISSE FOKOU, ANDY TECH et SERGE GHOMSI) qui vous font vivre l’information en temps réel 24 heures sur 24.

A tort ou à raison, nous avons été taxé de « média d’opposition ». C’est ici le lieu d’éclairer les uns et les autres.

Il n’en est rien. Le Quatrième Pouvoir est un média indépendant, autonome financièrement, qui malgré les menaces de mort de son personnel depuis 2016, n’a jamais plié face à la pression des lobbies, et ne dispose d’aucun soutien financier de l’Etat jusqu’à ce jour en qualité de média privé.

Notre rédaction suivant notre ligne éditoriale, est toujours restée en droite ligne de ses missions malgré certaines imperfections, pour vous donner la bonne information.

Le Quatrième Pouvoir c’est aussi une Agence de Communication agrée,une plateforme exceptionnelle de promotion des talents musicaux locaux (La Minute Musicale), a aussi une cuvée d’expertise en communication digitale. Sacrée Meilleur Site Web de l’année 2018 par Médiatitude le 26 janvier 2019, nous demeurons et cela grâce à vous le site Web d’informations le plus influent au Cameroun, et le plus visité selon le classement Facebook et Google, avec une portée de 2,7 millions de visiteurs par semaine, pour 170.000 abonnés sur la page officielle en moins de quatre ans et cela sans sponsoring de posts jusqu’à ce jour.

Ensemble, nous irons plus loin, nous nous améliorons pour vous, dans la perspective des échéances électorales 2019 à venir, mais aussi sportives et culturelles, car l’information c’est le pouvoir. Nos portes sont ouvertes à tous.

© Cameroun le 22 Avril 2019

#Lequatrièmepouvoir

Facebook Comments
Tags
Montrer Plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Traduction »
Fermer