AUTRESPOLITIQUESOCIETE
A la Une

Gabon – Lutte contre la corruption: 8 personnes déjà incarcérées

Huit personnes ont été placées jeudi en détention provisoire dans le cadre d’une vaste opération anticorruption lancée au Gabon et touchant des proches de l’ancien homme fort de la présidence, Brice Laccruche Alihanga.

Des poursuites sont exercées contre des compatriotes pour des faits de détournement de deniers publics et blanchiment de capitaux”, a annoncé jeudi soir le procureur de Libreville, André Patrick Roponat, à la télévision nationale.

En tout, seize personnes ont été présentées devant un juge mercredi. Huit ont été placées en détention préventive, et d’autres en liberté provisoire, a ajouté le procureur.

Ces dernières semaines, une vague d’interpellations sur fond de soupçons de corruption et de malversations financières secouent le Gabon. Elles ont commencé après le limogeage de M. Laccruche à la direction du cabinet du président Ali Bongo Ondimba.

Il occupait ce poste depuis plus de deux ans, et il n’avait cessé de gagner en influence après un accident vasculaire cérébral (AVC) de M. Bongo en octobre 2018.

Ce pouvoir grandissant a suscité de très nombreuses critiques, notamment au moment où M. Laccruche plaçait plusieurs de ses proches à des postes clés. Il a depuis été nommé à la tête d’un ministère à l’intitulé singulier: celui du suivi de la “Stratégie des investissements humains et des objectifs de développement durable”.

Au coeur de l’enquête en cours figure la gestion d’une entreprise publique, la Gabon Oil Compagny (GOC), où 85 milliards de francs CFA (129 millions d’euros) se seraient “volatilisées”, selon un article publié mercredi par le quotidien pro-gouvernemental l’Union.

L’administrateur-directeur général de cette entreprise, Patrichi Tanasa, proche de M. Laccruche, fait partie des personnes incarcérées, a confirmé son avocat Jean Paul Moubembe.

L’enquête de l’Union cible notamment la Dupont Consulting Compagny, une société privée ayant passé plusieurs contrat avec la GOC, dont l’administrateur se trouve être le frère de M. Laccruche, Gregory Laccruche. Il a été interpellé mercredi mais ne fait pas partie des personnes présentées devant un juge jeudi, a indiqué une source proche du pouvoir.

Source: AFRICANEWS

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance