Football – CAN 2019: Le stade omnisports de Roumdé Adjia de Garoua sera livré en décembre 2018

L’entreprise portugaise en charge des travaux se conforme aux exigences de la CAF.

A côté des stades d’entrainement prévus pour les quatre équipes qui seront logées dans la poule de Garoua durant la CAN 2019, le stade omnisports de Roumdé-Adjia, stade principal de la compétition, devrait passer de 15 000 à 20 000 places assises. Et c’est l’entreprise portugaise Mota Engil qui est chargée de conduire les travaux d’extension de l’aire de jeu ainsi que son annexe. Le visiteur qui se rend sur le chantier peut constater l’ampleur des travaux sur le site. Sur une partie de l’aire jeu déjà terrassée, un compacteur s’active pour les dernières finitions tandis qu’à côté l’on procède à la pose du géotextile. C’est l’ultime étape avant de poser le gazon. Et c’est l’entreprise Vibreiras qui s’occupe de ce volet du projet. «Pour le gazon qui sera posé nous avons déjà notre pépinière et qui est déjà fonctionnelle. Nous avons d’ailleurs testé le gazon, il s’adapte très bien au climat et aucune maladie n’a été diagnostiquée. Nous sommes une équipe d’experts entièrement dédiés à l’aire de jeu», explique M. Guilerme de l’entreprise Vibreiras.

Sur le site, de jour comme de nuit, les travailleurs de l’entreprise portugaise Mota Engil sont à pied d’œuvre sur le chantier divisé en huit zones de travail depuis mars 2018. Chaque zone est indépendante en termes de personnel mobilisé, de matériel, d’engins et de tout ce qui concourt à la progression rapide de l’édifice. Et malgré un retard de trois mois dans l’exécution des travaux et constaté d’ailleurs par la CAF, Raoul Kouakam Mbenjo, chargé des relations publiques à Motal Engil Cameroun reste serein. « On ne se lève pas en une nuit pour réaliser ce que vous voyez ici. On travaille tous les jours pour que les chantiers soient livrés à temps. Les vestiaires ont déjà réalisé dans l’aile Est, l’aire de jeu est actuellement en chantier. La piste d’athlétisme initiale qu’il y avait était de 6 couloirs mais au terme des travaux nous allons la porter à 8 couloirs et elle sera en tartan. Les travaux de la tribune Ouest qui sera une tribune vip progressent rapidement. Elle va abriter en plus des 5000 places couvertes, un espace pour les journalistes, les vestiaires, des bureaux, des zones mixtes pour les différentes interviews, les bureaux et enfin la tribune présidentielle», explique-t-il, non sans rassurer que les chantiers seront livrés en décembre 2018 comme l’a recommandé la CAF lors de sa deuxième mission d’inspection en mars 2018.

«Le stade sera livré en décembre 2018, pour cela il n’y a pas de débat. Nous nous sommes engagés auprès du gouvernement et auprès des Camerounais et notre entreprise n’a jamais laissé un ouvrage inachevé. Mota Engil a pris l’engagement de livrer en décembre et nous avons pris des dispositions. Pour ce qui est des équipements critiques par exemple nous allons les faire acheminer ici à Garoua par avion-cargo en mi-septembre pour gagner en temps. On va également accueillir 200 expatriés qui seront là pour les MEP et une base vie est en construction à l’extérieur du site pour leur hébergement. Nous avons également démarré depuis quelques jours les travaux de nuit ce qui fait en sorte que nous portons la capacité du personnel qui actuellement pour le stade à 600 pour le stade à environs 800 personnes et on travaille simultanément à tous les endroits. L’autre élément que nous avons pris en compte afin d’améliorer nos délais c’est la préfabrication des gradins. Pour les tribunes nord et sud ainsi que le stade annexe qui doivent avoir de nouveaux gradins on a décidé d’utiliser des préfabriqués que nous fabriquons localement. Une fois qu’on aura terminé avec la réalisation des poutres crémaillères on va simplement venir poser les gradins. La pose des gradins préfabriqués a d’ailleurs déjà débutée au stade annexe », explique-t-on à Mota Engil.

 

Ebah Esongué / L’Oeil du Sahel

Facebook Comments
Tags
Montrer Plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Traduction »
Close