[Crise séparatiste]Un gendarme froidement abatu par des cesessionnistes.

Il s’appelait Adam Assana. Contingent 2017 de la gendarmerie nationale. Les amba boys ne se sont pas contentés de l’abatre,ils l’ont ensuite mis en morceaux.

Les images donnent le tournis: tête arrachée,les deux bras coupés,le corps déchiqueté.

Il est 21h à Muyuka ce mardi 23 avril 2019 quand le jeune gendarme est enlevé par les amba boys dans un car de transport en commun.Ils étaient au nombre de trois au départ, et se rendaient à leur poste de travail à NGUTI (localité située entre manfe et kumba) après une permission d’absence de quelques jours.

Pris dans le piège des cessessionnistes chemin faisant,le chauffeur sera contraint de s’arrêter pour livrer sous la menace de mort, les trois frères d’armes. Sauf que Adams Assana sera le premier à descendre du car et le conducteur va profiter d’une diversion pour décoller en trombe avec les deux autres. Abandonnant le pauvre entre les mains de cette horde de voyous sans foi ni loi

C’est alors que ces forces obscures de la République imaginaire d’ambazonie vont traîner le jeune soldat dans leur cachette où ils vont le torturer avec minutie avant de le mettre en lambeaux.

Un de plus mais un de trop et les choses ne font qu’empirer.

Ferry Djou/Le quatrième pouvoir

Facebook Comments
Tags
Montrer Plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Traduction »
Fermer