Contentieux Cameroun contre Parlement Européen :

« Une résolution télécommandée depuis Yaoundé ».

L’actualité reste dominée par la sortie tonitruante des eurodéputés au sujet de la situation sociopolitique camerounaise. 11 avril 2019, le Mrc commet un communiqué dont les similitudes sont frappantes avec la résolution du Parlement Européen du 18 avril courant. Enquête d’une conspiration commanditée à partir du pénitencier de Kondengui et de la représentation de l’Union Européenne à Yaoundé.« Les pions du Mrc sont démasqués ». Erja Kaikkonen est accusée par certains services d’intelligence, d’être le bras séculier de quelques manœuvres de déstabilisation du Cameroun par le Cameroun. Elle et son Ambassadeur Hans Peter Schadek auraient transmis au Parlement européen le projet rédigé par le Mrc. Le communiqué du Parlement européen reprend presque toutes les revendications du MRC. « Le complot éventré brise le dernier espoir des occidentaux ». Dans la résolution des eurodéputés du 13 avril 2019, force est de constater que les 13 points évoqués sont identiques à ceux-de la résolution du Mrc dans son communiqué annonçant les marches avortées de 13 avril 2019. Quelle malheureuse coïncidence. L’objectif reste alors le même celui de faire libérer Maurice Kamto et ses affidés au Cameroun après les marches insurrectionnelles et les casses du 26 janvier 2019 au Cameroun, à Paris et Berlin.

Facebook Comments
Tags
Montrer Plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Traduction »
Fermer