AUTRESPOLITIQUESPORT
A la Une

Chantiers CAN 2021: Conflit ouvert entre Ngoh Ngoh et Makonnen Asmaron

Le secrétaire général de la presidence de la république retire le marché des travaux de construction du stade Olémbé de Yaoundé, pour le confier à un groupe canadien. Piccini courroucé menace d’entamer des poursuites judiciaires.

Par Ulrich Mmala/le quatrième pouvoir

« la violation de la législation sociale caractérisée par l’accumulation des arriérés de salaires des travailleurs. l’arrêt des travaux et l’abandon du chantier dûment constatés par voie d’huissier et par procès-verbal administratif .  la défaillance de l’entreprise caractérisée par le non-respect des engagements contractuels et des ordres de service s’y rapportant  et  l’incapacité de l’entreprise société Gruppo Piccini SPA, adjudicataire du marché n° 000039/M/PR/Minmap du 30 décembre 2015, à livrer les travaux dans les délais contractuels ». Tels sont les motifs qui ont conduit à la résiliation du contrat entre Piccini et l’Etat du Cameroun.

Des motifs révélés par le le ministre des Sports, Narcisse Mouelle Kombi qui a signé la décision le 29 novembre 2019, sur haute instructions du ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République.

Le ministre des Sports dénonce par ailleurs que Piccini a procédé à la sous-traitance des prestations contractuelles sans autorisation du maître d’ouvrage, notamment sur les aires de jeux.

A peine l’information dévoilée, Gruppo Piccini rompt avec le silence et met à son tour la pression sur la Cameroun. Il menace de saisir la justice, si la résiliation du contrat n’est pas annulée dans les 3 jours qui viennent.

Voici donc plus de 160 milliards de FCFA, que la multinationale italienne vient de perdre. En juillet de cette année, Makonnen Asmaron président du groupe Piccini était venu rassurer le gouvernement camerounais de ce qu’il allait livrer les travaux de construction du stade de 60 mille places à Olémbé avant la fin d’année 2019. Pourtant, Piccini devait livrer le stade depuis septembre 2018.

Le complexe sportif Olembé est l’un des stades retenus pour la CAN 2021. Alors que la pression est devenue de plus en plus constante sur le Cameroun par rapport au délai de livraison des stades, la guerre ouverte entre les deux parties risquerait d’entraîner une autre sanction de la CAF, puisque les stades ne seraient pas être prêt avant juin 2020.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance