CAMEROUN – TABASKI 2018: APPELS À LA PAIX ET LA SÉCURITÉ

C’est la quintessence du message délivré hier par l’Imam du Complexe islamique de Tsinga à Yaoundé, à l’endroit de la  communauté musulmane et de tous les Camerounais.

L’ambiance était à la mobilisation, à la fête, à la communion des cœurs et des esprits hier au Complexe islamique de Tsinga , à l’occasion de la célébration par la communauté musulmane de la fête du sacrifice de l’année 1439 de l’hégire correspondant à l’an 2018.

De nombreux fidèles, hommes, femmes et enfants, vêtus de gandouras et pagnes tous aussi beaux les uns que les autres, s’y sont donné rendez-vous, pour écouter l’Imam Bouba Goï Goï, leur parler de la préservation de la paix et de la sécurité, thème central de son sermon.

Tout en louant Allah pour ses bienfaits et grâces, l’Imam s’est appesanti sur le besoin permanent de sécurité dans la vie de tout un chacun. Et nous devons tous pour cela, être en tout temps et en tous lieux, à sa quête. Et quoi qu’on puisse posséder comme richesses et santé parfaite, ne peut être estimé à sa juste valeur en cas d’instabilité et d’insécurité.

C’est pourquoi l’Islam rassemble tous les bienfaits, l’établissement du culte, la préservation de la raison et des âmes, l’acquisition propre des biens, la transmission et la propagation de la paix comme des devoirs religieux. Avec la sécurité, les âmes sont unies, la vie embellie, la richesse fructifiée, l’harmonie règne entre les hommes, les liens sont renforcés entre les individus et les collectivités.

Tout le contraire en cas d’insécurité, dans laquelle personne ne connaît la tranquillité, la quiétude cède la place à la peur, le respect des engagements disparaît, les mauvais caractères se répandent tout comme le mensonge, la famine et la misère, l’accès aux soins devient difficile… avec à la clé, des pertes  humaines considérables.

L’homme de Dieu a donc appelé la communauté tout entière à  rester unie, comme l’a indiqué le compagnon du Prophète, Abdoullah Ibn Massoud : « Cramponnez-vous au groupe, il constitue le câble d’Allah qui vous a été ordonné et sachez que ce que vous répugnez dans le groupe, est bien meilleur que ce que vous aimez dans la division ».

Ce qui ne peut se réaliser que si les fidèles sont unis et s’entraident pour défendre la vérité, protègent les faibles et leur tendent la main. Car, aussi longtemps que les parties d’un édifice ne sont pas endommagées, l’édifice reste fortement implanté et dans le cas contraire, il n’est pas loin de s’écrouler et ensuite être emporté par le vent.

C’est aussi de cette manière qu’un groupe fortement soudé laisse apparaître de l’influence, de la force aussi longtemps que ses individus ne sont pas corrompus.

 

Auteur: Alfred MVOGO BIYECK / Cameroon Tribune

Facebook Comments
Montrer Plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Traduction »
Fermer