Cameroun: 20 élèves d’un lycée de Yaoundé interpellés pour trafic de drogue

Pris en possession d’une importante quantité de produits illicites au quartier Briqueterie mercredi, ils ont été conduits à la police.

Deux jours à peine après la célébration de la 53e édition de la Fête de la jeunesse et les abondants conseils prodigués aux jeunes des élèves du lycée d’Elig-Essono dans le premier arrondissement de Yaoundé s’illustrent de manière négative. camer.be. Dans une sordide affaire de trafic de drogue. Une vingtaine d’entre eux a été prise sur le fait mercredi 13 février en mi-journée au quartier Briqueterie, aux heures de cours.

C’est leur uniforme qui a facilité leur identification, permettant aux adultes les ayant surpris de les conduire chez le principal responsable du lycée, dame Jacqueline Bandolo, le proviseur.

Alertés, les éléments du Gmi débarquent pour entendre tout ce beau monde. « Chaque élève impliqué a été formellement identifié, le contact avec les parents respectifs établi. Ils ont été reconnus par leur proviseur comme appartenant bien au lycée d’Elig-Essono, avant d’être emmenés par la police pour exploitation dans le cadre de l’enquête qui a été ouverte », assure une source proche de l’enquête.

Selon les premières informations collectées sur le terrain, la drogue appartient à quatre élèves du groupe interpellé.

 

Source: Cameroon tribune

Facebook Comments
Tags
Montrer Plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Traduction »
Close