Basket: Le Cameroun saisit la FIBA après la qualification “douteuse” de la Côte D’Ivoire pour le mondial 2019

La Fédération Camerounaise de Basket-ball  a officiellement saisi FIBA monde pour dénoncer des présumés arrangements qui ont aboutis à la qualification de la Côte d’Ivoire au détriment du Cameroun, qualification relativement à la coupe du monde de Basket-ball Chine ?? 2019.

Rappel des faits ci-dessous:

Dimanche 24 février à Abidjan, l’équipe masculine de Côte d’Ivoire a décroché le dernier billet africain pour la Coupe du monde 2019 (31 août-15 septembre en Chine), non sans faire grincer des dents, rejoignant ainsi l’Angola, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie en phase finale.

La fin des éliminatoires – qui n’a pas eu lieu à Dakar à cause des élections présidentielles sénégalaises – a provoqué la colère d’au moins deux autres nations en lice, la Centrafrique et le Cameroun.

La Fédération centrafricaine (FCBB) estime ainsi dans un communiqué que ses chances de qualification ont été quasi-anéanties. La raison ? Une démonstration des Ivoiriens (72-46) le 22 février face à des Nigérians déjà assurés de disputer le Mondial 2019. « Le Nigeria […] a choisi la Côte d’Ivoire comme 5e pays africain devant prendre part à cette compétition mondiale, accusent des Centrafricains battus 59-72 le 23 février par les Nigérians. Pour que la Côte d’ivoire puisse se qualifier, il ne fallait pas que la RCA gagne contre le Nigeria, d’où ce match dur, accroché avec de mauvaises décisions d’arbitrages ». La FCBB ajoute : « La RCA s’est inclinée contre le Nigeria ouvrant la voie royale à la Côte d’Ivoire, qui n’avait qu’à gagner de 28 points contre le Nigeria, de 27 points contre le Rwanda et de 20 points contre le Mali pour combler son goal average déficitaire avec le Cameroun […]. En jouant à domicile c’était plus facile à réaliser ».

Le Cameroun a saisi la Fédération internationale

De fait, l’équipe de Côte d’Ivoire a décroché de justesse le dernier billet pour la  Chine au détriment de celle du Cameroun. Tout s’est joué à une très légère différence de paniers inscrits entre des Ivoiriens (+86) troisièmes du groupe F et des Camerounais troisièmes du groupe E (+78).

Les « Lions Indomptables », qui avaient disputé leur ultime match d’éliminatoires du groupe E, le 2 décembre à Luanda, ont vécu, impuissants, le  sans-faute des « Eléphants », auteurs de trois larges victoires à Abidjan. « Tous les observateurs de la balle orange ont assisté à une mascarade ou plus précisément à une parodie de basket, s’est emporté le Secrétaire général de la Fédération camerounaise de basket-ball (Fécabasket), Camille Njoh Ekindi, au micro de notre correspondant Joël Wadem. Pour les amoureux de ce sport, c’est une honte. Nous pensons que nous méritions sportivement notre qualification ». Il précise sa pensée : « Il est inimaginable qu’une puissance offensive comme le Nigeria soit incapable de marquer plus de 46 points durant un match sur le continent africain. Il faut savoir que nous avons déjà joint les haut-dirigeants de la Fédération internationale (FIBA) ». La FIBA réagira-t-elle ?

Les Centrafricains n’ont plus joué un Mondial depuis 1974 tandis que les Camerounais espéraient y prendre part pour la première fois de leur histoire.

 

Source RFI

Facebook Comments
Tags
Montrer Plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Traduction »
Close