INTERNATIONALPOLITIQUE

Législatives au Bénin: Raz-de-marée de l’Opposition?

Selon plusieurs observateurs politiques béninois en attendant les chiffres officiels, la formation de l’ancien Chef d’État aurait fait un carton à la suite de ses législatives. Plus de six millions et demi d’électeurs étaient appelés aux urnes dimanche 8 janvier 2023, le premier scrutin ouvert à l’opposition depuis l’élection en 2016 du président Patrice Talon.

Quatre ans après des élections législatives boycottées par l’opposition, auxquelles seules deux formations de la mouvance présidentielle avaient pris part, sept partis – dont trois de l’opposition – étaient en lice ce dimanche pour décrocher les 109 sièges de député à pourvoir. Mais dans les bureaux de vote de Cotonou, que ce soit à Cadjèhoun, Gbegamey ou Fifadji, l’affluence n’était pas très forte.

Dans un autre centre de vote proche de l’aéroport où RFI a pu se rendre, les électeurs sont arrivés au compte-gouttes. Lors d’un premier point d’étape, la plateforme électorale des organisations de la société civile, qui a déployé plus de 700 observateurs sur le terrain, avait indiqué que l’affluence était effectivement faible en milieu de matinée. Une amélioration a toutefois été observée dans l’après-midi. « Les gens ont perdu l’habitude » de voter, commentait un électeur, en référence à la chute des taux de participation aux dernières élections.

Les bureaux de vote ont fermé à 16h, neuf heures après leur ouverture. Le dépouillement a commencé dès la clôture. Dans le poste de vote numéro 4 de l’école primaire de Cadjèhoun, il s’est bien déroulé en présence de représentants de partis politiques et d’électeurs venus y assister à l’extérieur du bureau à travers la porte ouverte pour « sécuriser leur vote », selon leurs propos. Dans ce bureau, seuls un quart des inscrits se sont rendus aux urnes aujourd’hui.

 

Les dernières élections législatives de 2019, boycottées par une partie des inscrits en raison de la non-participation de l’opposition, avaient été marquées par une forte abstention, contrairement à la tradition électorale au Bénin, pays cité auparavant comme un modèle de démocratie sur le continent. Le scrutin avait été suivi de violents heurts dans plusieurs villes. Cette fois, la journée s’est déroulée dans le calme.

Lire aussi: Au Bénin, les agents vaccinateurs contre la polio font face à de la résistance en période de Covid-19

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!