ECONOMIEPOLITIQUE

[EAMAU] Tenue de la 40ème Session ordinaire du Conseil D’Administration sous le signe des villes intelligentes

Du 7 au 9 Décembre 2022, Yaoundé a acceuilli la 40ème session du conseil d’administration de l’École Africaine des Métiers de l’architecture et de l’urbanisme. Présidée par la Ministre (MINHDU) Célestine Ketcha Courtès par ailleurs présidente du conseil d’administration, en présence du Ministre de la Fonction publique Joseph LE, les travaux ont débouché sur des orientations innovantes, en marge des contingences internationales telles la Covid19. 

Malgré la pandémie causée par le Corona virus, les États membres de l’EAMAU sont restés tête haute et l’institution, à ce sujet a continué d’explorer les voies et moyens pour y trouver des approches de solution, afin d’assurer un développement durable de cette prestigieuse institution.

Suite à la montée en puissance du covid-19, la direction de l’EAMAU a construit avec des enseignants, de nouvelles méthodes pédagogiques et innovantes, permettant de clôturer l’année en beauté, et rendre la rentrée de cette année effective. Les effets de la pandémie ont été suivi par les aléas de la conjoncture mondiale qui a pour conséquence la rareté des fonds auprès des États membres, qui jadis étaient au rendez-vous de payement des frais de scolarité et des contributions.

La gestion de l’école à ainsi été caractérisée par le ralentissement des frais de scolarité, ce qui a limité le processus de résolution des problèmes. Depuis sa création, les missions de l’EAMAU se déclinent par la formation des professionnels dans le domaine de l’architecture, de l’urbanisation et de la gestion urbaine, l’expertise de haut niveau, par des projets de grande envergure, la recherche dans le domaine de l’architecture et de la ville, la valorisation du patrimoine, la recherche énergétique etc. L’école s’est positionnée comme une plateforme d’échange du savoir et du savoir faire, en vue d’accompagner économiquement, socialement et environnementalement les États membres.

Le Directeur général de l’EAMAU a saisi cette occasion, au nom de l’école qu’il représente, de dire infiniment merci à ses partenaires techniques, ses experts académiques, ses chercheurs et enseignants, qui accompagnent et qui continuent à œuvrer pour la réussite de cette institution panafricaine.

Le travail de l’année 2021-2022 sera donc évalué et a déjà été soumis du côté des experts.

 

Pour clore son propos, le Directeur général de l’EAMAU, a fait allusion à des dossiers les plus préoccupants, qui concernent essentiellement l’adoption du budget 2023.

 

Les 47 Années de l’EAMAU que l’institution célèbre sont en réalité autant d’années d’effort financiers de tous les États membres. C’était l’occasion pour lui de remercier ces États membres, pour tous les efforts consentis. Tous les États ont d’ailleurs été fidèle au respect des cotisations malgré les moments difficiles des crises mondiales.

Lire aussi: Distinction: La commune d’Ebolowa II (Sud) remporte l’édition 2021 du concours «Villes propres»

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!