CULTURE

Art et culture-droit d’auteurs : Les artistes crient leur ras-le-bol

Au cours d’une conférence de presse organisée à Yaoundé le 19 décembre dernier le groupe d’artistes qui s’est formé en associations de créateurs, syndicats d’artistes, éditeurs et producteurs qui s’est mis en front contre la commission de contrôle des organismes de gestions collectives du droit d’auteurs et droits voisins, qu’il accuse de détournements des fonds venant de l’ argent versé par la télévision nationale au titre des droits, il était question de rétablir la vérité afin de trouver des solutions pour que la situation soit impérativement trouvée pour que les artistes puissent revenir dans leurs droits.

 

De nombreux artistes reconnus pour leurs œuvres musicales ont donc répondu présent à cette rencontre face à la presse pour faire l’état de la situation qui est, une fois de plus en train de mettre les artistes camerounais en rogne. En effet, s’il faut rentrer dans l’histoire, en 2009, un compte bancaire avait été ouvert dans le cadre des transactions qui concernent le versement des droits d’auteurs à la Cameroon commercial bank (CBC). Ce qui se passe, et c’est là où le bât blesse, c’est le fait que la commission de contrôle des organismes de gestions des droits auteurs et droits voisins est à l’origine depuis 2009 d’innombrables malversations financières. Rappelée à l’ordre à cette date, il s’avère qu’elle a continué de plus belle dans cette sale besogne. Aussi, après des audits faits par des experts financiers à la demande du collectifs d’artistes, il s’avère qu’on a découvert l’extorsion frauduleuse de près de 502 657 000( cinq cents deux millions six cents cinquante-sept mille francs CFA) dans ce compte, et cela se déroule depuis 2018. Dans le fond, de nombreuses preuves démontrent clairement que de nombreuses transactions été faites de manières frauduleuses par cette commission, il est donc question que les artistes rentrent dans leur droit d’où cette conférence de presse pour établir de manière claire la vérité des faits.

Dans cette machiavélique histoire, la télévision nationale a, malheureusement joué un rôle majeur puis que par une démarche collégiale, les quatre organismes de gestion collective (OGC) de droits d’auteurs que sont la CMC, SOCILADRA, SCAAP, SOCADAP avaient conclu un protocole transactionnel avec la CRTV ; Ce protocole transactionnel détermine à la fois les modalités de règlement des arriérés (échéancier en trois tranches et dates convenus de commun accord entre la CRTV et les OGC). Cependant de 2005 à 2017, Pourquoi La CRTV qui utilise au quotidien les œuvres des créateurs retient depuis ces années les droits dus à ces auteurs, alors même qu’elle reçoit des subventions et la redevance audiovisuelle prélevée à tous les contribuables ? Comment peut-on disposer d’un département juridique et contracter avec le directeur général d’un Organisme de gestion collective des droits d’auteurs sans s’assurer de ce que ce dernier serait est investi de l’impérium du conseil d’administration duquel il dépend ? Pourquoi le Directeur Général de la CRTV prend des actes susceptibles de déboucher sur des détournements de deniers publics et refuse d’entendre raison malgré des relances ? Ainsi les artistes ayant pris la parole comme Jean pierre Essome, K-Tino, Moni Bile, Messi Ambroise et l’ensemble de tous ceux qui étaient présents sont unanimes : il est est impérieux que les artistes entrent dans leur droit afin de retrouver une dignité perdue depuis des lustres à cause de la précarité dans laquelle ils se retrouvent. Il importe aussi à la tutelle qu’est le ministère de la culture de véritablement joué son rôle afin que cette situation qui a assez durée puisse trouver une issue définitive.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!