ECONOMIE

Mise à niveau des entreprises : Près de 1 160 milliards Fcfa mis à disposition

Cet encours de crédit émis par Afriland First Bank aidera à la restructuration des entreprises du portefeuille du Bmn.

Face à la compétition internationale imposée par les Accords de partenariat économique et la Zone de libreéchange, les entreprises camerounaises doivent se mettre à niveau ou mourir. Dans sa politique de restructuration des entreprises, le Bureau de mise à niveau (Bmn) a reçu le 17 novembre courant un soutien de poids. Concrètement, la structure a signé une convention de collaboration avec Afriland First Bank au bénéfice des entreprises admises au Programme national de mise à niveau(Pnman). Selon son directeur général adjoint, Youssoufa Bouba, Afriland First Bank mobilise plusieurs outils pour soutenir l’industrie locale. « A ce jour, nous avons un encours de crédit de 118 milliards Fcfa sur l’industrie légère et 105 milliards Fcfa sur l’industrie lourde, soit 223 milliards Fcfa au total sur l’industrie et 936 milliards Fcfa sur l’économie. Et, a-t-il poursuivi, nous souhaitons faire plus ».

 

Outre son apport financier, la banque compte partager son expertise avec les entreprises locales. La signature de cette convention intervient à un moment où ces dernières font face à plusieurs difficultés liées à des facteurs externes et internes. D’abord, la crise du Covid-19 a fragilisé l’ensemble des économies du monde dont celle du Cameroun. Ensuite, le pays est confronté à de multiples crises sécuritaires dans ses régions de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, déclarées économiquement sinistrées. Enfin, les entreprises camerounaises subissent les conséquences de la guerre Russo-ukrainienne qui essouffle l’économie mondiale.

 

Au regard de ces chocs économiques, il est indéniable que, s’il veut émerger à l’horizon 2035, le pays doit restructurer ses entreprises. C’est, entre autres, dans ce sens que le Bmn s’est doté d’un Document de stratégie pour la période 2022-2024, lequel définit les grandes orientations de son action dans le sens de la Snd-30.

 

En rappel, depuis sa création en 2011, a indiqué son directeur, Chantal Elombat Mbedey, le Bmn développe des partenariats avec des institutions financières et bancaires dans le but d’implémenter ses plans de mise à niveau des entreprises de son portefeuille. La convention de collaboration signée en fin de semaine dernière vient s’ajouter à celles déjà paraphées avec Crédit du Sahel, African Leasing Compagny et la Banque camerounaise des Pme, entre autres.

 

Mutation

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!