POLITIQUESOCIETE

Cameroun: Le FBI met aux arrêts les commanditaires d’enlèvement du Cardinal décédé Christian Tumi

Le FBI a arrêté 3 citoyens américains d’origine camerounaise qui ont commandité l’enlèvement du Cardinal Tumi et le Fon de Nso.

Claude N. Chi, Francis Chenyi et Lah Nestor Langmi ont soutenu et levé des fonds (plus de 350.000 dollars) pour les séparatistes au #Cameroon.

En rappel il y’a deux ans 

Sa Majesté Sehm Mbinglo II, Fon des Nso, dans l’arrondissement Kumbo, département de la Meme, région du Sud-Ouest, est libre depuis le 10 novembre 2020. Le chef supérieur de la communauté Nso avait été relâché au bout de six jours de captivité entre les mains des séparatistes anglophones.

 

Pour le libérer, ses ravisseurs auraient posé une série de conditions. A ce titre, il lui aurait été demandé de « renoncer aux régionales qui avaient eu lieu le 6 décembre 2020, de plaider auprès du président de la République pour la libération des leaders sécessionnistes incarcérés à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui, notamment, Sissiku Ayuk Tabe et sa suite », apprend-on d’une bande audio attribuée aux « Bui Warriors ».

Il s’agit d’une milice séparatiste appartenant à la branche armée indépendantiste dénommée « Ngoketunjia Restoration forces ». D’après le même document sonore, le Fon Sehm Mbinglo se serait engagé à se retirer de toute activité politique en liaison avec la République du Cameroun.

Après sa libération, le dignitaire traditionnel avait été conduit vers Bamenda et non à Kumbo sa destination de départ. Son retour dans cette localité où se trouve son trône étant désormais conditionné par le respect du chapelet des exigences à lui fixées par les combattants séparatistes qui sèment la terreur dans la zone.

Le Fon de la communauté de Nso, avait été enlevé le 05 novembre 2020 vers 17h, en compagnie du cardinal Christian Tumi. Au moment de leur enlèvement, les deux personnalités se trouvaient dans un convoi à destination de Kumbo et en provenance de Bamenda, chef-lieu de la région du Nord-Ouest. Ils ont été interceptés par une bande armée au lieudit Baba 1, arrondissement de Babessi, non loin de Ndop, chef-lieu du département du Ngo-Ketunjia. Le Cardinal lui est décédé le 5 Avril 2021 à Douala.

Lire aussi: Crise Anglophone : Le député français Sebastien Nadot écrit à Emmanuel Macron

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!