POLITIQUESOCIETE

Cameroun: Les 1000 recrues radiées actuellement sous surveillance

À l’Assemblée nationale, le vendredi 18 novembre 2022, le député Njong Evaristus s’est inquiété des 1 000 recrues récemment éjectées en pleine formation militaire après avoir été convaincues de faux diplômes. Nos confrères de STOPBLABLACAM ont obtenu des réponses à la suite de ces questions orales.

Lire aussi: Défense : Environ 1000 recrues de la gendarmerie et de l’armée renvoyées pour de faux diplômes

D’après l’élu, certaines de ces anciennes recrues pourraient se retrouver dans les groupuscules séparatistes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest à qui ils pourraient faire bénéficier leur formation militaire. « Les personnels qui ont été chassés de l’armée n’ont plus vocation à être utilisés par l’armée d’une manière ou d’une autre. Si je prends le cas spécifique de ceux qui ont été révoqués récemment, 1 000 élèves gendarmes et soldats, leur place véritablement c’est en prison. Sur ce point, l’armée a fait preuve de mansuétude. Parce que tous ceux qui sont pris pour faux et usage de faux, leur place c’est en prison. Nous avons pris une option qui est différente, mais en veillant toutefois à ce que ces personnels révoqués soient suivis », a expliqué le secrétaire d’État à la Défense chargé de la gendarmerie nationale (SED), Landry Galax Etoga.

 

D’après le patron de la gendarmerie nationale, « il y a un ensemble de dispositifs qui a été mis en œuvre. Ils ont obligation d’élection de domicile, auprès des différentes brigades, ils sont suivis par la sécurité militaire, ils sont signés des engagements selon lequel s’ils sont pris par la suite pour n’importe quel délit, nous allons rouvrir en priorité les dossiers pour lesquels ils ont été révoqués des Forces de défense et de sécurité », a développé le SED Landry Galax Etoga.

 

En aout dernier, le ministère de la Défense arrêtait la formation de 1 000 recrues dans les forces armées. Les mis en cause étaient accusés d’avoir fourni de faux diplômes lors de leur recrutement.

Source: STOPBLABLACAM / LUDOVIC AMARA

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!