AUTRESSOCIETE

Santé publique-cancer du sein :  Quand « riz mémé » veut sauver la femme…

Dans le cadre d’ « octobre rose » qui est consacré à la lutte contre le cancer du sein, l’entreprise citoyenne Olam Agri à travers un de ses produits, « riz mémé » organise pendant quelques jours une campagne de dépistage du cancer du sein. Ladite campagne à démarré ce jour avec l’appui technique de la VOPACA( volunteers for paliative care).

Etant l’une des causes principales de décès au cameroun, le cancer du sein apparait comme une pathologie dont la lutte pour son éradication est d’une importante capitale. C’est la raison pour laquelle, il est important à chaque journée qui est consacrée à cette journée des manifestations et autres campagnes de sensibilisation sont organisées dans ce sens.

Selon des chiffres, le cancer du sein a touché près de 4170 femmes au Cameroun. Un chiffre alarmant qui demande à ce que des mesures soient prises. C’est donc dans cette mouvance que la structure Olam Agri à travers son produit « Riz mémé » qui est par ricochet proche de la femme a décidé de s’associer avec l’association VOPACA( volunteers for paliative care) pour sensibiliser les femmes mais aussi des séances de consultations gratuites et de palpage des seins. Commencé à Yaoundé, ils se sont déportés du côté de la ville de Douala pour faire également bénéficier aux dames de la cité capitale économique cette opportunité.

Selon le responsable marketing-rice de Olam Agri Larry Agbornyenty , il était important de s’impliquer car « la plupart de leur client et surtout ceux qui consomment et achètent le riz sont des femmes… » On a donc décider pour sensbiliser les femmes mais aussi organiser des séances de consultations gratuites et de palpage des seins. Pour ce dernier, il était nécessaire d’être avec ces femmes « On a donc décider d’être avec eux et les sensibiliser pour leur permettre de connaitre leur statut ». L’objectif est donc clairement démontré ici c’est de faire profiter au maximum les femmes de la ville de Douala à cette campagne gratuite de dépistage du cancer de sein afin que chacune soit au moins au courant de son statut pour véritablement réduire le taux de mortalité de cette maladie qui ne touche pas seulement les femmes, mais aussi les hommes et même les enfants.

L’association qui est l’appui technique de cette rencontre a donc à travers le présence d’un spécialiste en l’occurrence a donc mobilisé toute la logistique nécessaire pour que cela soit une réussite.

Le Docteur Mouelle qui a pris part à cela a dit toute sa satisfaction de voir qu’après Yaoundé, les femmes de Douala vont également bénéficier de cette campagne de dépistage du cancer du sein. « Octobre rose » s’avère donc être un moment indispensable afin que cette maladie qui dévaste de nombreuses personnes puissent trouver des bribes de solutions pour son éradication.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!