CULTURELIFE STYLE

[Réseaux Sociaux] Diana Bouli a été victime d’empoisonnement

La créatrice de contenus camerounaise en a fait révélations lors d’un Live Facebook ce jeudi 20 Octobre 2022. Elle a également affirmé avoir vécu des moments dépressifs, difficiles tout en donnant des clarifications sur l’affaire KS Bloom, en optant de se faire suivre pour être à la hauteur de ses challenges personnels. Morceaux choisis.

 

 » je vais très bien actuellement. Le jour ou j’ai décidé de faire cette annonce du départ des réseaux sociaux, j’étais au bout de ma vie. »

 

« Ceux qui se demandent pourquoi es ce que j’ai fait ce communiqué, je prenais la peine d’expliquer à ma communauté, à ceux qui m’aiment ce que je ressentais. (…) Je suis une fille qui encaisse beaucoup et j’ai fait face à de nombreuses choses, je parlais pas et j’étais fermée avant.
J’ai eu ma première dépression cela fait plus des années. Et il y’a eu un moment ou j’ai eu ma deuxième dépression avant l’age adulte mais il fallait bien que j’aille à l’école, Il fallait que je m’épanouisse. »

 

« La deuxième chose c’était l’anorexie. Et quand j’ai eu un peu de moyens j’ai pris un diététicien qui en me suivant m’a dit que mon anorexie c’était pas un problème de nourriture plutôt le stress. Il fallait que je diminue mon rythme de travail. Et c’est là que je remercie ma communauté, car c’est à ce moment que j’ai reçu beaucoup d’amour. »

 

« Le jour qui m’a le plus marqué et c’est à ce moment là que je devais partir, c’est le jour ou j’ai été empoisonnée. Il y’a quelqu’un qui était prêt à m’oter la vie pour les likes et tout ca, J’ai eu peur, j’ai eu très peur »

Lire aussi: [Opinion] Koko Aldo: « Diana Bouli, Ne t’éloigne pas de ce pourquoi on t’a aimé! »

« Je ne suis pas une personne qui sucera les gens pour obtenir une place dans le showbizz. Je sais à qui je fais confiance aujourd’hui. Je serai toujours là pour ceux qui me solliciteront dans leurs projets. Quand j’ai démarré, je n’avais que mon IPhone6, mon trépied, mon aiguille, ma machine, mon seau, j’ai pas toqué chez quelqu’un, je me suis battu ».

Lire aussi: Diana Bouli annonce son retrait définitif des réseaux sociaux

« Pour Kamga Salomon, (KS Bloom), ce n’est pas moi qui suis venu avec l’affaire sur les réseaux sociaux. J’ai entendu tout et n’importe quoi. Je ne chercherai pas à me justifier auprès de vous si c’est vrai ou c’est faux. Bref, je ne suis plus en contact avec Kamga depuis longtemps. Quand la toile l’a sollicité, lui même est encore venu verser et tout gâter. Chacun fait sa vie de son côté, il fait la sienne, je fais la mienne. En plus, on n’a pas de problème »

« J’ai accepté de me faire suivre par quelqu’un du domaine (santé) afin de prendre du temps pour moi même. Je vous promet de travailler encore plus dur pour vous proposer des projets et contenus pertinents. Et je souhaite ne plus jamais être faible face à vous, parce que j’ai aussi reçu de nombreux messages positifs, d’encouragement, en marge des messages de méchanceté »

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!