ECONOMIEPOLITIQUE

[Travaux Publics] Un manuel de procédures en gestation en collaboration avec la BAD

Des pourparlers se sont tenus Lundi 26 Septembre 2022 à Yaoundé, entre le Ministre des Travaux Publics et la Banque Africaine de Développement (BAD) représentée par Joseph N’Guessan, Chef du département infrastructures. De nombreux projets routiers ont été passés en revue, dans un contexte de révision globale du portefeuille de la BAD au Cameroun. 

 

La délégation conduite par Joseph N’guessan, Chef de Département des Infrastructures à la Banque Africaine de Développement, a, au cours des échanges avec le Ministre des Travaux Publics, fait le point sur certains dossiers qui préoccupent les deux parties. Aussi, plusieurs points ont été abordés, notamment les projets en cours de traitement au niveau de l’instance financière; la finalisation de la contractualisation de certaines opérations struturantes d’importance majeure; l’amélioration des décaissements; le renforcement des capacités des équipes de suivi et la mobilisation des fonds de contrepartie côté État du Cameroun. Le respect des délais impartis, l’amoindrissement des désaccords, la soustraction progressive des rejets de dossiers qui seront déterminés par des Commissions d’Experts sont autant de pistes proposées par la BAD.  

 

Plusieurs projets (Sur les 32 globaux soumis à la BAD) ont d’ailleurs requis l’attention des experts regroupés autour du Ministre des Travaux publics, à l’image de la construction de la route Bogo-Pouss dans l’Extrême nord, l’élargissement de la Nationale 4 entre Yaoundé et Obala, dans la logique d’aménagement imposé l’échangeur Trompette d’Obala, l’aménagement des infrastructures connexes associés au projet d’aménagement du pont sur la Cross River, sur la Nationale N° 11 Ekok-Mamfé. Pour ce qui est de la Cross River, des assurances ont été données par l’équipe des experts de la BAD en ce qui concerne la réalisation des aménagements connexes. En marge, les travaux connexes y afférents devraient être relancés en urgence, au regard de la partie nigériane ayant émise les dates du 2 au 4 Novembre 2022 pour inauguration.

 

D’une manière générale, l’importance de revoir le processus de la programmation des travaux relatifs aux aménagements socio-économiques, a été abordée. Il a dans ce sens été mentionné que ceux-ci doivent être réalisés concomitamment avec les travaux routiers. Sur un tout autre plan, la question des économies réalisées lors de l’attribution des marchés a également été évoquée. Ces ressources pourraient être ventilées au profit de la réalisation d’autres travaux connexes. Concernant le projet de construction de la route Bogo-Pouss, le processus est en cours pour une attribution; l’avis favorable de la BAD pour la procédure nouvelle ayant été accordé.

Pour la BAD, aucun dossier ne devrait plus avoir plus de 21 jours de traitement après son introduction dans leurs services. Ceci afin d’être proactif en matière de réduction de délais. Une initiative qui va doit être revue au niveau de la passation des Marchés Publics côté Cameroun. Sur le Patrimoine Routier, le Ministre Emmanuel Nganou Djoumessi a tenu à rassurer ses hôtes sur le respect de cette nouvelle loi en termes d’entretien des axes routiers au Cameroun.

Plus d’un Milliard de FCFA en termes de Portefeuille 

 » Il s’agit d’entretiens continus que la BAD a avec le Ministère des Travaux Publics du Cameroun. Comme vous le savez, nos opérations au niveau du Cameroun, dont le portefeuille total s’élève à plus d’un milliard 300 millions de FCFA, le secteur des transports est le plus preconderant avec un volume d’engagement qui plane autour de 53% de la totalité des opérations de la Banque dans le pays. 

Vous imaginez donc que si ces secteurs toussent, c’est tout le portefeuille de la Banque qui en prends un coup. Nous sommes dans le cadre d’une revue de portefeuilles globale de nos opérations dans le pays, et nous en avons profité pour venir échanger avec Le Ministre sur les conditions de mise en œuvre de nos opérations. Il s’agissait de faire le point sur les dossiers pendants qui a été transmis par le Ministre (MINTP) à notre niveau pour traitement. Il s’agissait aussi d’échanger avec Monsieur le Ministre sur les réformes structurelles majeures qui sont en cours actuellement dans le secteur, et receuillir les orientations de la Banque sur la manière d’améliorer l’efficacité de la mise en œuvre de nos opérations. 

Nous avons donc passés en revue les sujets brûlants, notamment les projets que nous sommes entrain de mener: la finalisation de la contractualisation de certaines opérations, tout ce que le Gouvernement Camerounais fait pour améliorer la durabilité de tout ce qui est patrimoine routier, les efforts budgétaires qui sont fait actuellement par le Gouvernement pour la mise à disposition à temps des fonds de contrepartie, le renforcement des capacités des équipes du Ministère à travers la mise en œuvre des réformes structurelles qui ont été mises en oeuvre qui a été envisagé dans le cadre de la réforme de la Cellule, qui a été conduite avec beaucoup de succès par le MINTP (Ministère des Travaux Publics) et qui va naturellement s’achever par la divulgation d’un manuel de procédures et le recrutement des experts clés de la cellule. 

Lire aussi: [Réhabilitation de la route Babadjou-Bamenda] 14,64 % d’avancement sur la section Babadjou-Matazem

Nous avons également rassurés Monsieur le Ministre sur la nécessité au niveau de la Banque, de renforcer nos équipes de préparation, je veux dire nos équipes qui traitent directement des opérations de telle sorte que nous puissions accélérer le traitement des dossiers qui sont soumis à notre niveau. » a précisé le Chef département Infrastructures de la BAD.

Les Félicitations de la BAD au MINTP au sujet de l’échangeur d’Obala 

 » On a souvent tendance à peindre ou à relever ce qui ne marche pas mais il est tout aussi important de féliciter lorsqu’un projet du point de vue de sa conception, du point de vue de la qualité de mise en œuvre a connu un succès, il convient de le relever. Nous avons tenu à féliciter Monsieur le Ministre et son équipe pour la réalisation de cet ouvrage majeur, que la BAD entrevoit d’aller visiter. Il y’a beaucoup d’infrastructures importantes qui ont été réalisées ces dix dernières années au niveau du Cameroun »   souligne Joseph N’GUESSAN au micro de www.lequatriemepouvoir.com 

 

Lire aussi: [Construction de l’axe routier Babadjou-Bamenda] La Banque Mondiale & le MINTP en accord

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!