SOCIETE

Santé : Yaoundé accueille le congrès mondial de chirurgie endoscopique

La rencontre scientifique des spécialistes en gynécologie aura lieu pour la 2e fois au Cameroun du 26 au 30 septembre 2022.

La gynécologie-obstétrique a connu des avancées considérables au cours des dernières décennies, au rang desquelles la chirurgie endoscopique. A date, au Centre hospitalier de recherche et d’application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine (Chracerh), 83,3 % des opérations se font par endoscopie. Pour le Pr Jean Marie Kasia, administrateur directeur général du Chracerh, l’endoscopie est une technologie de pointe adaptée au contexte africain. Il déclare : « L’Afrique a intérêt à développer cette partie de la chirurgie qui coûte aussi moins cher et qui a très peu de complications ». Le thème du congrès mondial que va abriter le Cameroun du 26 au 30 septembre prochains le témoigne à suffisance, à savoir « comment développer la chirurgie endoscopique dans tous les pays africains ? ». Le pays abrite pour la deuxième fois en 4 ans, ledit congrès. La rencontre scientifique comme en avril 2018 se tiendra au Palais des congrès de Yaoundé. L’évènement est placé sous le Haut patronage du chef de l’Etat.

Plusieurs facteurs justifient le choix du Cameroun. « C’est une destination qui interpelle. Lors du premier congrès, le Cameroun a réussi à réunir les meilleurs spécialistes du monde et 1044 personnes en provenance du monde entier. Ça a été un succès, l’accueil a été extraordinaire. La culture camerounaise leur a été offerte », s’est félicité le Pr Jean Marie Kasia au cours du point de presse le 15 septembre 2022. En plus, un diplôme universitaire de chirurgie endoscopique en gynécologie a été lancé par le ministre de l’Enseignement supérieur grâce à un partenariat avec l’Université de Yaoundé I. Il bénéficie de la collaboration de la Société africaine de chirurgie endoscopique en gynécologie (Afsge). Plusieurs étudiants viennent des autres pays africains pour se faire former. Au cours de ce congrès mondial sur la chirurgie endoscopique, les spécialistes vont passer en revue des pathologies gynécologiques en fonction des conditions de certains pays africains. Les travaux seront constitués des partages d’expériences entre spécialistes du monde et ceux d’Afrique. Différentes thématiques seront abordées entre autres les infections pelviennes et les complications, les adhérences pelviennes, l’infertilité, les tumeurs, les saignements anormaux ou encore l’endométriose. Les échanges porteront également sur des interventions assez osées telles que comment enlever l’utérus d’une femme sans lui ouvrir le ventre ?

Le congrès mondial sur la chirurgie endoscopique se veut aussi une occasion de valoriser la culture camerounaise. Dans cet ordre d’idée, le ministère des Arts et de la culture sera mis à contribution. Il s’agira de mettre en branle les atouts culturels du Cameroun auprès des participants.

Cécile Ambatinda

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!