POLITIQUESOCIETE

[Modernisation des Services Publics au Cameroun] L’exemple qui vient du Ministère de la Santé Publique

À travers de nombreuses réformes sur le plan structurelle, normatif et infrastructurel, le Dr MANAOUDA Malachie, conduit de nombreux chantiers de la modernisation de l’offre qualitative et quantitative des services au Ministère de la Santé Publique.

 

Il n’est de secret pour personne que l’un des principaux maux de l’Administration Publique camerounaise est la qualité des services offerts à ses usagers. Elle est généralement en proie aux différentes lenteurs, à l’absence d’outils managériaux et à la lourdeur des procédures qui régissent les relations entre elle et ses usagers. Le Président de la République n’a d’ailleurs de cesse d’interpeller ses collaborateurs, membres du Gouvernement, sur la nécessité de franchir un palier de la modernisation de notre administration.

Le Ministère de la Santé Publique, acteur névralgique de la vie sociale et politique du Cameroun, n’est certainement pas en reste face à ce constat et l’impérieuse nécessité de mutation profonde et d’arrimage aux nouvelles exigences des services publics. C’est fort de ce constat et de la mission que lui a confié le Président de la République que le Dr MANAOUDA Malachie, porté à la tête de ce département ministériel le 04 janvier 2019, non sans avoir posé un diagnostic clair s’est lancé dans le vaste programme de transformation du système de santé Camerounais, sous le triple prisme de l’humanisation des soins, de la qualité des services et de la justice sociale.

Cette orientation politique forte se traduit depuis lors par des réformes audacieuses, des actions fortes et une proximité à la fois avec les travailleurs du secteur de la santé et avec les usagers du service public en question. Il est certainement très évident de constater cette proximité, même sur les réseaux sociaux où le Ministre de la Santé Publique échange, partage et communie avec les internautes qui ont des préoccupations en rapport avec le secteur dont il a la charge. plus récemment encore, la création d’un compte officiel sur la plateforme de partage des contenus en ligne dénommée tik tok, démontre la volonté de celui qui est au cœur d’un secteur en contact avec l’ensemble de la population, d’avancer vers la modernité et de se servir des outils de son époque pour faire avancer l’administration.

 

Sur un tout autre plan, ces chantiers de la modernisation portent également sur le relèvement des plateaux techniques des formations sanitaires. L’on peut aisément à titre illustratif évoquer la finalisation et la mise en services des nouvelles formations sanitaires au rang desquelles l’Hôpital Général de Garoua, le Centre Hospitalier Régional de la même ville, les Centres Hospitaliers Régionaux de Bafoussam, Ebolowa et Ngaoundéré dont la mise en service est imminente. Comment ne pas évoquer les Hôpitaux Généraux de Douala et Yaoundé dont la mise aux standard internationaux permet aujourd’hui de réaliser des prouesses médicales qui semblaient impossible dans notre pays ? Notons également l’Hôpital Laquintinie qui fait totalement peau neuve et s’est vu équipé d’une centrale de production autonome d’oxygène, des équipements d’imagerie médicale de pointe, le renforcement de tous les services de médecine en équipements médicaux, mais aussi leur réhabilitation. L’Hôpital Central de Yaoundé, le Centre des Urgences de la même ville, ou encore les Hôpitaux Régionaux de Bertoua, Nkongsamba, Bamenda, Mokolo, Maroua, Garoua, Buea, Limbe, Edéa pour ne citer que ceux-là ont également connu des travaux de réhabilitation des bâtiments, et d’équipements médicaux de haute facture, qui garantissent aux patients des services et soins de santé en nette augmentation.

Sur ce même chantier de la mise en conformité des plateaux techniques, il faudrait noter que plus de mille cinq cents (1 500) formations sanitaires primaires (hôpitaux de districts, centre médicaux d’arrondissement, centres de santé intégrés) ont été équipés en matériels aussi bien d’hospitalisation que pour la prise en charge du diagnostic (radiographie, échographie, appareils d’analyse médicale), des urgences (scopes, respirateurs, concentrateurs d’oxygène, moniteurs multiparamétriques), des soins gynécologiques et pédiatriques ainsi que de la chirurgie. Ce sont ainsi des structures sanitaires jadis à l’abandon et qui concernent les populations rurales qui ont été mise à niveau et permettre de garantir un meilleur accueil aux patients.

Sur le chantier de la modernisation du cadre normatif du secteur, il n’échappe à personne que le Dr MANAOUDA a permis au Cameroun de disposer d’instruments juridiques sur la Recherche médicale appliquée à la personne humaine, la procréation médicalement assistée ou encore la prise en compte des médicaments traditionnels améliorés dans notre environnement sanitaire. A ces textes de portée législative, on peut greffer la multitude de textes règlementaires (décrets, arrêtés, décision, circulaires) qui viennent donner un souffle nouveau à la santé publique Camerounaise qui commençait à être dépassée. D’autres chantiers déjà bien avancés, n’attendent que l’onction des autorités républicaines compétentes en la matière. Il s’agit entre autre de la réforme hospitalière et de la mise en place de la Couverture sanitaire universelle.

Lire aussi: [Tests payants Covid19 au Cameroun] Autorisation accordée à 18 Laboratoires privés par le MINSANTÉ

La modernisation du cadre normatif couplé à la mise aux normes du plateau technique permet aujourd’hui de réaliser des prouesses médicales telles que la généralisation des pratiques de chirurgie endoscopique, la réalisation d’interventions ultra complexes comme la transplantation rénale et la chirurgie cardiaque par des équipes entièrement camerounaise à l’Hôpital Général de Yaoundé, des interventions pointues de neurochirurgie dans les hôpitaux généraux de Garoua, Yaoundé et Douala, la réalisation de la coronographie à l’Hôpital Général de Douala ou encore le développement de la télémédecine. Il devient donc évident que le Cameroun connaît une transformation de son système de santé.

Lire aussi: [Dépigmentation] Le MINSANTÉ interdit l’importation de plusieurs substances cosmétiques

Quid de la gestion des ressources humaines ? 

Le management de proximité instauré par le Dr MANAOUDA au sein du Ministère de la Santé Publique est aussi perceptible dans la qualité des relations sociales dans le secteur qui jadis était en proie aux soubresauts et grèves en tout genre. Le personnel apparaît donc au cœur de la politique d’humanisation de la gestion des ressources humaines.

Sur le plan de la production de celles-ci, l’on est témoin des réformes impulsées dans la formation initiale des personnels médico-sanitaires, renforçant ainsi la qualité de l’offre, mais surtout celle des professionnels mis sur le marché de l’emploi, tout autant que la crédibilité de celle-ci. La révision des curricula de formation, l’accent porté sur la pratique, la qualité des enseignements et la rigueur dans les évaluations donnent à nouveau un intérêt pour ces professions. Il est d’ailleurs à noter que les différents défis sanitaires auxquels le Cameroun a fait face depuis 2019 ont vu la pleine participation des produits de ces formations, ainsi que les finissants qui ont ainsi permis au Cameroun de d’engranger des lauriers sur le plan international.

Cette même volonté est visible au niveau de la formation des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes, notamment dans les disciplines de spécialité dont l’offre est croissante grâce à une stratégie d’octroi des bourses de formation aux candidats dans les institutions de formation locale dans ces différentes filières de spécialisation.

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!