ECONOMIE

MINPMEESA ET FIRJAN POUR UNE TRANSFORMATION INDUSTRIELLE DES UNITES DE PRODUCTION LOCALES

Une délégation de la Fédération des Industries de Rio de Janeiro (FIRJAN) au Brésil a été reçue en audience ce 12 septembre 2022 par le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat Achille BASSILEKIN III. 

Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale entre le Cameroun et le Brésil, dans le secteur des compétences du MINPMEESA et la réalisation des priorités du gouvernement relatives à la SND-30.
Au cours de cette audience, il s’est agi pour la délégation conduite par S.E. Patricia Maria Oliveira Lima, Ambassadeur de la République Fédérative avec à ses côtés  M. Marcelo KAIUCA Vice-Président de la Fédération, d’échanger avec le MINPMEESA dans le but de nouer des partenariats liés à la transformation et à la modernisation des unités de production locales dans les sous-secteurs des PMEESA afin de soutenir leur compétitivité et leur contribution à la transformation structurelle de l’économie camerounaise.
Cette audience a également été l’occasion de présenter quelques projets contenus dans le document de plaidoyer du MINPMEESA pouvant être autant d’opportunités d’investissement pour les industriels brésiliens. Cela pourrait être le Projet de développement des PME agricoles et agroalimentaires visant à accroître la production et la transformation des produits agricoles avec, à terme, 300 PME de transformation agroalimentaire accompagnées ; le Projet d’accompagnement à la création et au développement des PME de la transformation du bois dans les chaînes de valeur locales dont le but est d’accroître le volume de transformation du bois local avec, à terme, au moins 400 PME de la filière bois accompagnées ; le Projet de renforcement des capacités et transfert des technologies en faveur des entreprises camerounaises et, enfin, le Projet de facilitation de l’accès aux équipements de production et de transformation pour les entrepreneurs camerounais.
Outre les missions économiques (JEICOM) des deux pays, le Cameroun bénéficie de plusieurs Programmes et projets soutenus par le Brésil, notamment le Projet pilote sur le concept OVOP relatif à la formation des artisans à la vannerie de Mbalmayo en matière de valorisation du rotin et au PACD/PME dans le volet transformation ; le Projet de construction d’un Centre de loisirs et de pisciculture de la Commune de Yaoundé IV; et le Projet de renforcement des capacités des personnels du MINPMEESA et des autres entités intervenant dans les sous-secteurs de l’artisanat et de l’agroalimentaire au Cameroun.
A la sortie de cette audience, le MINPMEESA Achille ASSILEKIN III a indiqué que trois secteurs au cœur de la stratégie nationale de développement ont été identifiés au cours des échanges. Ces secteurs que sont l’agro-industrie, Forêts-bois et coton-textile-cuir, s’inscrivent en droite ligne des études présentées il y a quelques jours par le MINPMEESA, et qui mettent en valeur quatre piliers devant favoriser la structuration de l’économie nationale.  Compte tenu du savoir-faire séculaire du brésil en matière d’agro-industrie et en rapport avec l’interdiction de l’importation des grumes dès janvier 2023, ces filières constitueront un vivier pour impulser une dynamique en matière de transformation. Aussi, a-t-il déclaré, « je suis heureux de vous annoncer qu’une délégation des industriels camerounais se rendra à Rio de Janeiro en novembre 2022 pour la poursuite du dialogue amorcé ce jour ». Pour lui, c’est le document de plaidoyer préparé par le Ministère des PME qui a favorisé cette rencontre.
Pour sa part, M. Marcelo KAIUCA, Vice-Président de la Fédération, a souligné la possibilité de nouer les contacts d’affaires, et l’opportunité de faire du business avec les industries camerounaises.
Rappelons que le Brésil est un pays de tradition agricole avec de fortes similitudes avec le Cameroun en ce qui concerne le climat et le sol. Huitième puissance économique mondiale, le Brésil a focalisé son économie sur l’agro-industrie, précisément sur la transformation locale de certains produits agricoles tels que le soja, le maïs, le riz, les énergies renouvelables et la pisciculture. Il est un expert mondial dans la production du papier. Il dispose également d’un savoir-faire dans l’utilisation des résultats de la recherche et de l’innovation dans le secteur de l’agro-industrie, et d’un des centres de référence de Mato Grosso dans l’agroalimentaire et de Pernambuco dans l’artisanat.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!