CULTURE

[Musique] JazzStellation à la conquête des étoiles

En prélude à leur concert live ce vendredi soir à l’IFC Yaoundé, le groupe musical camerounais est revenu sur les grandes lignes de leur tout premier album « Kamer Standards » via une conférence de Presse Jeudi 15 Septembre 2022.

14 titres revisités en Jazz, pour pas moins de 17 auteurs-compositeurs camerounais de regretté mémoire & vivants sous un nom de baptême: « Kamer Standards ». Le crew JazzStellation s’offre un pari complément fou et pertinent au service du patrimoine musical local. De Petit-Pays à Manu Dibango, de Charles Lembe à Nguea La route ou encore Ekambi Brillant, c’est un projet digne des plus grands qui a été présenté. Haoussa DRUMS (Batterie), FLOBERT WANDJA (Saxophone), Samy MAHOP(Piano), Patrick TAWAMBE (Basse), Gaëlle Wondje (Lead Vocal) ont fait le déplacement en provenance de Douala jeudi matin, pour donner les clés aux mélophiles.

Pour Gaëlle Wondje, concernant cet album, il s’agit d’un « rêve éveillé, d’une quête spirituelle ». « Kamer Standards est la somme de plusieurs énergies que nous sommes, plusieurs talents. » Le disque qui a connu la participation de Jules TAWAMBE (Mix & Mastering) d’ailleurs présent à la conférence de presse, a exprimé sa joie d’avoir donné de son expertise à JazzStellation, pour la réalisation de l’album.

Même son de cloche pour Tatiana Dirane, actrice culturelle qui a exprimé son satisfaicit vis à vis du groupe JazzStellation. En marge de l’inquiétude autour de la vie des groupes musicaux au Cameroun et en Afrique en général, la presse a voulu savoir un peu plus sur le nominatif « KAMER STANDARDS » avec K, et la santé du Jazz au Cameroun notamment. Patrick TAWAMBE, y a répondu de façon concise: « Le Jazz a toujours été considéré comme une musique élitiste. Un certain public y tombe amoureux. Toutefois au regard de ce que nous menons depuis plusieurs années à Douala à travers les soirées Jazz, nous invitons à notre façon le grand public à s’y intéresser vivement. C’est un combat, mais aussi un pari positif. Pourquoi Kamer avec K? Tout simplement parce que cela révèle la richesse historique du Cameroun dans un passé sombre que nous connaissons tous, mais aussi la grandeur de ce pays. À une certaine époque Cameroun était écrit avec un K. Donc c’est comme un retour en arrière pour mieux prendre l’élan. « Standards » pour les compositions musicales nationales qui ont été choisies ». Une préoccupation soulevée par Fabrice BELOKO (Journal Repères & Touwawen.com).

PAOLA MENGUE de la CRTV, a voulu savoir la genèse du groupe JAZZSTELLATION, auquel le crew y a répondu, et les artificiers de ce tout premier bébé musical. Sur la créativité, FLOBERT WANDJA s’est voulu rassurant, qu’elle est au rendez-vous, car il s’agit d’une recherche approfondie et une construction musicale de tubes d’antant avec une couleur Jazz, répondant ainsi à ELSA KANE du Journal LE JOUR. Pierre King Ondoa (KPJ Évents & Com) est revenu sur une recommandation historique pertinente pour la ventilation de leur album « Kamer Standards » et la présence d’une touche féminine parmi les hommes.

Jeanne Loïc Ndjesse, Représentante de la Marque HA (Homme Autrement) s’est dit très honorée d’accompagner le groupe JazzStellation au plan vestimentaire, car la marque est friande de tout ce qui sort de l’ordinaire au plan artistique. Fruit d’une initiative d’un camerounais installé aux Emirats Arabes Unis, HA a invité le public et la presse à découvrir ce qui sera réservé demain au groupe JazzStellation sur la scène de l’IFC.

FLOBERT WANDJA, a précisé d’ailleurs que les 14 titres choisis ne sont que la première phase d’une longue série, et que des initiatives exclusives approchent et grade la presse et les mélophiles en haleine pour les prochaines étapes. Samy MAHOP & PATRICK TAWAMBE, ont souligné que les autres aires culturelles camerounaises et rythmiques locales en marge du MAKOSSA, sont bel et bien présentes dans le disque à la question d’un Journaliste en salle. La conférence s’est refermée par des interviews, CD dédicacés offerts au Journalistes & acteurs pour écoutes, et des photos de famille. Rdv ce vendredi 16 Septembre 2022 dès 19h00 à la salle des arts de l’IFC. 

Lire aussi : JazzStellation à la conquête des étoiles

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!