SOCIETE

Éducation: la digitalisation, une épreuve à plusieurs inconnus

Avec le recrudescence des nouvelles technologies de l’information et de la communication, il apparaît incontournable que les procédés dans l’enseignement devraient connaître des modifications. C’est en cela qu’est appelé de tous les vœux la digitalisation.

En effet, il s’avère que le ministère des enseignements secondaires sous la houlette de sa ministre Nalova Lyonga a décidé de mettre en oeuvre des réformes novatrices parmi lesquelles la digitalisation des enseignements. Toutefois, ce qui assez problématique c’est le fait que l’on s’interroge sur les conditions de ce nouvel arrimage à la technologie quand on connaît la couverture en terme d’internet et la possibilité d’accès à cette manne technologique au Cameroun. Une situation qui risque être un gros cailloux dans la chaussure des acteurs de cette nouvelle réformes au sein du ministère des enseignements secondaires.

Joseph kono/ le quatrième pouvoir

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!