SOCIETE

Décentralisation. : Les élus locaux se mobilisent contre la malnutrition

Grâce au soutien du Feicom et de l’Ong Helen Keller international ainsi que d’autres partenaires, un projet de lutte contre la malnutrition est effectif dans 23 communes du Cameroun.

La deuxième phase du projet Lokale, un projet de renforcement des capacités des élus locaux, a été solennellement lancée le 15 septembre 2022 au siège du Feicom à Yaoundé. C’est un projet de renforcement des capacités des élus locaux dans le cadre de la promotion de la santé et de la lutte contre la malnutrition en communauté et en milieu. Le projet Lokale est financé par la coopération allemande à travers la Giz, et bénéficie de l’appui du Ministère de la Santé Publique, du Ministère des Enseignements Secondaires et du Ministère de la Décentralisation et du Développement Local. Ce projet cible particulièrement les élus locaux de trois régions du Cameroun, l’Est, l’Adamaoua et l’Ouest. Les objectifs du projet Lokale visent à accompagner les conseils municipaux dans l’intégration dans leurs budgets communaux et plans communaux de développement des initiatives sensibles à la santé et à la nutrition. Le projet entend également renforcer la santé en milieu scolaire notamment l’équipement des infirmeries dans les lycées et collèges des communes cibles et le renforcement de la chaine de froid pour améliorer les activités de vaccination au niveau des 23 communes ciblées dans le cadre de la deuxième phase du projet Lokale. Les trois régions cibles ont été choisies en termes de vulnérabilité à la malnutrition, mais aussi grâce à la volonté manifestée par les communes d’être partie prenante de ce projet.

Avec le Projet. Lokale, Helen Keller International, la Giz et le Feicom entendent accompagner le gouvernement du Cameroun dans le contexte de la décentralisation pour atteindre les objectifs de la Stratégie nationale de Développement (SND30) dans leurs communes. Dans le cadre de la deuxième phase du projet qui vient d’intégrer huit nouvelles communes, plusieurs activités seront programmées dans les prochains mois, il s’agit de la sensibilisation et le renforcement des capacités des élus locaux sur les questions de nutrition, la mobilisation des ressources additionnelles pour la promotion d’une nutrition de qualité au sein des collectivités territoriales décentralisées et l’accompagnement des municipalités dans la réalisation des activités contre la malnutrition. Ce projet vise entre autres l’atteinte de l’objectif durable de développement N°2 vise à éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir et promouvoir l’agriculture durable. La cérémonie de lancement de la deuxième phase du projet Lokale était présidée par Philippe Camille Akoa, le directeur général du Féicom, Dr Ismaël Teta, directeur national de l’Ong Helen Keller international, du Pr. Robert Mba, le chargé de mission de la Kfw ainsi que Guillebert Josselin, le directeur du programme Pro-PasSSAr de la Giz , .

Prince Nguimbous

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!