ECONOMIESOCIETE

[Aménagement de la Zone Industrielle de Kribi] Signature d’un accord de prêt pour la construction d’une voie expresse Lolabe-Kribi

Un accord de prêt a été enteriné ce mardi 20 septembre 2022 entre le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire et le Directeur général de la Banque africaine de Développement pour l’Afrique centrale, en présence du Ministre des Travaux publics, Maître d’ouvrage du projet et de plusieurs autres membres du gouvernement, pour la mise en œuvre du projet d’aménagement de la zone industrielle de Kribi (PARZIK). L’information a été dévoilée par la Cellule de Communication du MINTP. 

Le PARZIK qui couvre les régions du Littoral et du Sud, vise d’une part à désenclaver le Port Autonome de Kribi à travers la réhabilitation de la route Edéa-Kribi (107 km), la construction d’une voie expresse de 39 km entre Lolabé et Campo et d’autre part, la construction, l’équipement des infrastructures économiques et sociales, au bénéfice des populations de sa zone d’influence. Pour mettre en œuvre ce projet, un budget de 140 milliards de F CFA, cofinancé par la BAD et les Fonds de contre parties de l’Etat. La part de BAD s’élève à 100 953 144 305 FCFA, mobilisée à travers deux accords de prêt phasés en deux tranches dont celui de ce jour, d’un montant de 75 milliards de F CFA et la seconde de 25,95 Milliards de F CFA. La durée de réalisation du projet est de 07 ans et couvrira la période allant de janvier 2022 au 31 décembre 2028.

Lire aussi: [Autoroute Kribi-Lolabe] Mise en service prévue dans une semaine

Dans son allocution, M. Serge N’guessan, Directeur général de la Banque africaine de Développement pour l’Afrique centrale, a précisé que ce projet vient répondre aux besoins réels identifiés dans la zone industrielle de Kribi, avec la particularité de booster le développement à travers l’aménagement d’infrastructures socio-économiques au profit des populations riveraines. Le projet comporte en effet un important volet socio-économique intégrant la construction des voiries, d’écoles et autres infrastructures, qui vont améliorer les conditions de vie des populations riveraines. Il a par ailleurs salué le travail effectué jusqu’ici par le Ministère des Travaux publics, dans le but de parvenir à ce jour, à la signature de cet accord de prêt.

Lire aussi: [Route Grand Zimbi-Kribi / Région du Sud] La fin des travaux fixée au mois d’Août 2021

Le but de ce projet pour le Cameroun est de contribuer en sa qualité de pays de transit, à l’atteinte des objectifs stratégiques de la politique de développement économique et social, fixés par le document « Cameroun, Vision 2035 » et par le document « Stratégie Nationale de Développement 2020-2030 », deuxième phase de la Vision 2035. D’une manière spécifique, le projet vise à contribuer à l’amélioration du système de transport du Cameroun, à travers l’optimisation du fonctionnement du complexe industriel et portuaire de Kribi et à la promotion de l’intégration régionale en Afrique Centrale. Cet objectif sectoriel est décliné à travers trois objectifs spécifiques qui visent à créer des liaisons routières permanentes afin de contribuer à l’amélioration de l’accessibilité et de la connectivité du complexe industriel et portuaire de Kribi ; réduire le temps et les coûts généralisés de transport au niveau national et régional et améliorer les conditions de vie des femmes et des hommes de la zone d’influence du projet.

Source: CELCOM MINTP 

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!