POLITIQUESOCIETE

Semaine de l’allaitement maternel : peu de femmes au Cameroun nourrissent exclusivement au sein leur bébé comme recommandé

Comme chaque année, la semaine mondiale de l’allaitement maternel a eu lieu du 01er au 07 aout 2022 sous le thème « Go pour l’allaitement maternel ! Éduquer, promouvoir, soutenir ». Au Cameroun, les femmes qui allaitent exclusivement au sein pendant les six premiers mois sont rares.

 

Cette célébration de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), soutenue par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef), a pour objectif global de sensibiliser les populations sur la problématique et les enjeux de l’allaitement du bébé, à l’effet d’encourager les futures et jeunes mamans de ne pas faillir à l’allaitement de leur progéniture. Au Cameroun, l’allaitement exclusif du nouveau-né n’est pas encore une réalité, du moins, le pourcentage enregistré à la suite de l’enquête démographique et de santé de 2018 pas satisfaisant. Selon la Société Camerounaise de Médecine Périnatale (SCMP), seulement 17% de mères pratiquent l’allaitement exclusif jusqu’à 6 mois. En outre, près de 70% de mères nourrissent au lait maternel leurs bébés en y ajoutant d’autres aliments, alors que les nouveau-nés sont dépourvus d’enzymes pour digérer les compléments alimentaires à cet âge. Même si l’on note une petite évolution entre 2011 et 2018 où on est passé de 28% à près de 40% du taux d’allaitement maternel, l’usage du lait artificiel est toujours fréquent. Ce qui inquiète davantage les spécialistes de la santé dans notre pays. Pourtant, tel que nous explique le Dr TANEFO Laurette, en service à l’hôpital de District d’Obala, le lait maternel est d’une importance sans pareille à la fois pour la mère et pour le bébé. Elle précise que :

« L’allaitement maternel est fondamental pour le bien-être de l’enfant et de la maman, il renforce le lien affectif entre la mère et l’enfant. Il est considéré globalement comme le premier vaccin, car le rôle du vaccin est de produire les anticorps qui vont lutter contre les infections… Le lait maternel contient des substances qui luttent contre les infections chez le nouveau-né (substances anti-infectieuses). En plus, le lait maternel est déjà un aliment complet, tout ce dont l’enfant a besoin jusqu’à six mois, on le retrouve dans le lait maternel. Les autres formules de lait en vente dans les pharmacies se rapprochent seulement du lait maternel, elles ne peuvent pas le remplacer. Il est absolument nécessaire de nourrir son enfant au sein exclusivement. C’est l’idéal pour le bébé ». Chez la mère qui allaite régulièrement son enfant, les avantages sont aussi non-négligeables. Notre consultante renchérit : « Pendant que la maman allaite, il y a la sécrétion de certains hormones qui favorisent l’involution de l’utérine, ça favorise les contractions utérines et l’utérus revient à sa place normale. Aussi, l’allaitement maternel, selon certaines études diminue le risque du cancer du sang et le cancer de l’ovaire ».

Le malheureux constat qui se dégage dans la société camerounaise actuelle, c’est de voir des femmes sevrer leurs bébé de la serve nourrissante du lait maternel avant même le 5ème mois en prenant le fallacieux prétexte de la pauvreté, des contraintes liées au travail, de l’affaissement des seins, du culte de la préservation du corps, etc,. Les risques de ce sevrage précoce sont nombreux. Nous avons entre autres : les risques d’allergie, d’infections, de malnutrition, d’obésité et bien d’autres. L’usage du lait artificiel n’est pas conseillé, car il ouvre beaucoup de portes d’entrée à des infections.

Lire aussi: [Mouvement d’humeur des Personnels de Santé] Vers une levée du mot d’ordre de grève

Cette semaine a été une occasion de plus pour les spécialistes de la santé de renforcer la sensibilisation et l’édification des mères d’enfant. Il serait donc nécessaire pour elles d’allaiter exclusivement au lait maternel jusqu’à 6 mois, sans y ajouter d’autres aliments, même pas de l’eau. Après cette période, l’alimentation peut se faire de façon progressive avec d’autres aliments.

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!