POLITIQUESOCIETE

Santé publique: Manaouda Malachie va en guerre contre les cosmétiques

À travers des correspondances adressées aux responsables de carimo Empire, Mira cosmétique et d’autres entreprises exerçant dans le secteur des compléments alimentaires et boissons diététiques, le ministre de la santé publique vient mettre fin à la commercialisation de ces produits visiblement nocifs pour les populations.

En effet, quand on parcours les dites correspondances, le ministre revient de manière claire sur la réglementation qui existe dans ce secteur en matière de ventes, importation ou débitage à titre gratuite ou onéreuse des compléments alimentaires au Cameroun. Dans cette perspective, il demande donc à ses entreprises de cosmétiques de sursoire à toute activité de commercialisation de ces produits sans autorisation préalable de son département ministériel puisqu’elle s’apparente visiblement à la mise en danger de la vie d’autrui. Les fameuses vendeuse de ce qu’on appelle vulgairement le « djansang » n’ont qu’à bien se tenir.

Lire aussi : [Tests payants Covid19 au Cameroun] Autorisation accordée à 18 Laboratoires privés par le MINSANTÉ

Joseph kono/ le quatrième pouvoir

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!