CULTURESOCIETE

[Région de l’Ouest] À Balatchi, la Chefferie consacre des interdits pour stopper les dérives lors des deuils

Afin de stopper les dérives et nombreux écarts dans la célébration des deuils à l’Ouest, la chefferie de Balatchi, située dans l’arrondissement de Mbouda, département des Bamboutos, a pris des mesures draconiennes via une décision officielle du 11 Août 2022, afin de préserver les acquis patrimoniaux en matière commémorielle. 

Le Chef Supérieur du Groupement BALATCHI,

• Vu l’arrêté N° 275/SEC/INT/AD/SAD/I du 22 novembre 1962, érigeant la

Sous Chefferie de Balatchi en groupement :

Vu l’arrêté N° 00204/MINAT du 04 juillet 2001 portant homologation de la désignation coutumière,

Vu la mission de préservation des traditions à nous dévolue;

Vu la place centrale accordée par celles-ci à l’homme et aux phases de sa vie

Vu les dénaturations dénotées de plus en plus lors des deuils;

Vu les doléances émises :

Et de concert avec la Notabilité locale;

Décide:

Article 1er: Est à compter de la date de signature de la présente décision, interdit le phénomène de morgue systématique. En dehors des cas de force majeure et de ceux ayant bénéficié d’une dérogation, les corps de tous fils et filles Balatchi décédés doivent immédiatement être conduits au terroir (village) pour inhumation avec conduite du rituel approprié de deuil dans le délai connu, la semaine traditionnelle de huit (08)jours.

Article 2: De même, est désormais interdit la multiplicité des domiciles de deuil. Toutes les parties prenantes à un deuil sont tenues de se mettre ensemble dans la concession principale, et y veiller dans la solidarité et l’unité, sous la supervision de la Chefferie du village concerné, à ce que tout le rituel approprié soit accompli.

Cependant, en fonction de la dimension du deuil, de la grandeur de la famille et de quelques autres aléas, dérogation pourra à titre exceptionnel être accordée pour quelques lieux de réception supplémentaires.

Article 3: Uniquement en pareille circonstance sont escomptées les expressions de recueillement et de lamentation. Ainsi sont donc également interdits tous recours aux animations et sonorisations diverses, tous comportements à tendance festive étant réservés aux funérailles.

Article 4: En cas de sollicitation d’une messe de circonstance le jour de l’inhumation, un temps d’une (01) heure sera désormais consacré dans la cérémonie aux célébrants (Prêtres, Pasteurs, etc…), ce après quoi le déroulé du reste du programme reviendra à la famille.

Article 5: La responsabilité de la famille pour la suite de la cérémonie intègre l’enterrement conformément à la tradition, le grand réengagement du deuil << Nziack Léwiéh», le mot du responsable de famille «Tchouo Léwiéh», suivi de l’immanquable divulgation du successeur ayant au paravent accueilli le corps dans la tombe.

Article 6: Aucun beau fils ne se verra exiger quoi que ce soit en sus de la liste ci-dessous énumérée pour son deuil :

1. un coq ou une poule selon le cas (homme ou femme),

2. une couverture,

3. un linceul (ensemble de trois mains de pagne).

4. une dame jeanne de 10 litres de vin de raphia,

5. un casier de bière,

6. une somme de 20.000 (vingt mille francs) comme argent du cercueil, pour l’enterrement et

7. 10 litres de vin de raphia plus un autre casier de bière à mettre dans la cour lors de la descente, Par ailleurs, il est à préciser que ces tours de deuil sont à disséminer tout au long des jours restants par rapport au huitième, pour garder la cour de deuil vivante.

Article 7: En dehors de quelques tenues de circonstance à arborer éventuellement par les orphelins et veuves, le noir à porter à partir du 8ème jour du rituel et ainsi reconnu par nos traditions, est le seul uniforme de deuil dans Balatchi.

Article 8: Nous attachons du prix au respect scrupuleux des dispositions du présent texte pour la préservation de cet important pan de notre culture, et il va de soi que ne resterait impunie la moindre violation ou contrevenance.

Lire aussi: [Culture] La Route des Chefferies et l&rsquo;IFC pour une exposition sur le patrimoine camerounais

Article 9: La présente décision sera enregistrée, puis publiée et communiquée partout où besoin sera.

 

AMPLIATIONS:

1- Conseil Supérieur de Notabilité

2- Chefferies de Villages;

3- Communautés Balatchi de l’extérieur:

4- Groupes organisés Balatchi;

5- Archives.

Fait à Balatchi, le 11 août 2022

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!