CULTUREECONOMIESOCIETE

[New Nature Economy] Et si l’Afrique s’inspirait de René Monory?

Reproduire les vieilles habitudes et ne pas rêver la vie et le monde avec 30 ans d’avance représentent les risques les plus importants qui se posent à tous ceux qui souhaitent entreprendre un projet d’innovation.

Lire aussi: [Tribune] Le Testament de Merlin dans Théophile Briant (1891-1956): Veilleur d’un Phare Éternel, vecteur d’un imaginaire commun avec l’Afrique?

Le Naturascope devait être la nouvelle aventure de René Monory visant à étudier notre planète et ses phénomènes naturels. Fort de son succès avec le Futuroscope, l’ancien président du Sénat français voulait créer un Naturoscope dans la forêt de Scévolles à Monts-sur-Guesnes.

Si sa fille Michèle Monory reconnaît que son père était un « rebelle », elle se bat encore aujourd’hui pour transformer la forêt de son père en îlot de sénescence. Notamment contre la loi française de 1963 qui encourage l’exploitation forestière. La forêt de René Monory existe toujours. Et le témoignage de sa fille peut nourrir la vision du leadership africain sur les enjeux de gouvernance et d’ingénierie de projets pour la prospective demain :

 » Pour le Futuroscope, René Monory avait eu cette espèce d’intuition que la technologie et l’informatique allaient changer le monde et il s’était entouré d’une équipe de spécialistes pour y réfléchir. L’erreur du Naturascope, c’est qu’il a repris les gens qu’il avait autour de lui et qui ont fait une copie du Futuroscope pour parler de la nature. Mais pour parler de la nature, on ne peut pas mettre du béton partout dans une forêt. En tout cas, il avait senti que la destruction de l’environnement serait le prochain drame.  »

Le Naturascope devait s’articuler autour de quatre thématiques : l’eau, la terre, l’air et l’énergie. Ceux-ci seraient présentés à l’intérieur de plusieurs villages. Celui du Monde serait, selon l’architecte David Laming, qui a déjà conçu le Futuroscope, un bâtiment mi-dôme, mi-serre, alimenté par des capteurs solaires, avec une salle de 500 à 600 places et un lieu d’exposition de plus de 1 000 m2. Le village de la

Terre devait aborder les changements climatiques, mais permettrait aussi de prendre le pouls de notre planète. Les visiteurs pourraient suivre en direct, ou avec un léger différé, les quelque 300 secousses telluriques qui ébranlent quotidiennement les continents. Un système de liaison satellite suivrait les grands courants marins, comme le gulf stream. Un peu plus loin, des maquettes géantes reconstitueraient les grands phénomènes naturels, tels les cyclones ou la formation des dunes. Le pavillon de l’Antarctique resterait en liaison permanente avec les expéditions polaires en cours. René Monory comptait bien tirer parti du voisinage du Futuroscope. Et n’excluait pas des navettes qui mèneraient les usagers d’un parc à l’autre, voire un billet commun. D’autres exemples d’échecs , éléphants blancs ou de réussites pourraient être cités comme Notre-Dame-de-Monts, succès nourri par son histoire de sauvegarde du monde du littoral et de la forêt, avec Biotopia. Ou encore Neo Terra 2 Nouvelle Aquitaine qui porte une feuille de route très ambitieuse avec l’ensemble des acteurs de la société civile de cette région de l’Arc Atlantique.

Lire aussi: [New Nature Economy] Et si l’Afrique s’inspirait de Sophia Antipolis?

La New Nature Economy nécessite des pionniers capables d’anticiper un travail de prospective précurseur, avec trente ans d’avance. C’est un défi cérébral, créatif et intellectuel de grande envergure qui doit questionner nos ingénieries, méthodes de gouvernance, nos vieilles habitudes. En retour, un tel questionnement individuel ou collectif renforce nos capacités de diagnostic, d’adaptation et d’agilité pour contribuer que l’Afrique dans l’étoffe du temps se réinvente en permanence comme une terre d’innovation.

Kevin LOGNONÉ

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!