POLITIQUE

Ferdinand Ngoh Ngoh auditionné au Tribunal criminel spécial sur la gestion des fonds Covid

Paul Biya, le président de la République du Cameroun a autorisé l’audition du tout puissant Secrétaire général de la présidence de la République. Celui-ci a été entendu par les officiers de la police judiciaire du TCS.

Dans le cadre de l’affaire Covidgate, Ferdinand Ngoh Ngoh, le Secrétaire général de la présidence de la République a été entendu au Tribunal criminel spécial. Notamment, par les officiers de la police judicaire rattachés à cette juridiction.  « Le président a enfin autorisé que la police auditionne le M. le Sgpr pour boucler l’enquête ouverte au sujet de la gestion controversée des fonds Covid au cours de l’exercice 2021. C’est en rapport avec cette autorisation que le patron et le chef de division Ayem ont été entendus », peut-on lire dans l’hebdomadaire politico-juridique.

 

Le journal informe par ailleurs, que l’audition de Ferdinand Ngoh Ngoh remonte à plusieurs jours aujourd’hui, ainsi que celle de Jean Claude Ayem Monger, conseiller technique chargé des questions économiques à la présidence de la République. Même si pour le moment aucune information ne filtre sur les soupçons exacts qui pèsent sur Ferdinand Ngoh Ngoh, il faut souligner qu’il était le président de la Task force mise sur pied par le président de la République du Cameroun, pour la gestion de l’argent destiné à la lutte contre le coronavirus.

 

Ce même rapport avait aussi indexé les services du Premier Ministre mais pas Ferdinand Ngoh Ngoh

« En 2020, l’État avait alloué des ressources financières pour lutter contre la pandémie de Covid19. En 2021. dans un rapport d’audit de la chambre des comptes, l’on apprenait que la gestion des fonds alloués contre le Covid 19 était entachée de nombreuses irrégularités. La chambre des comptes avait ainsi instruit l’ouverture de 10 (dix) procédures concernant des faits susceptibles de constituer des infractions à la loi pénale. Lesquels procédures avait abouti à l’audition de Manaouda Malachie, le ministre de la Santé publique (Minsanté) et de Madeleine Tchuenté, l’actuel ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (Minresi) au Tes. Ce même rapport avait aussi indexé les services du Premier Ministre mais pas Ferdinand Ngoh Ngoh. Cette audition du Secrétaire Général de la présidence de la République fera certainement pavoiser ses ennemis », poursuit le journal.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!