ECONOMIEPOLITIQUESOCIETE

[Économie] Sur accord entre le Cameroun & le groupe Castel, le prix de la bière inchangé !

Pas d’augmentation du prix de la bière au Cameroun

 

Par Zephirin Koloko

 

Au terme de l’audience accordée le 27 juillet 2022 par le Ministre du Commerce, Monsieur Luc Magloire MBARGA ATANGANA, à une délégation du Groupe CASTEL, conduite par le Président Délégué du Groupe, Monsieur Michel PALU, par ailleurs Président du Conseil d’Administration de la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun, le Groupe CASTEL, conscient de la pertinence de la politique mise en œuvre par le Gouvernement en matière de lutte contre la vie chère et la maîtrise de l’inflation, a pris la décision citoyenne, en dépit d’un contexte international défavorable, caractérisé par le renchérissement des cours des matières premières et l’envolée des taux du transport maritime, d’accompagner le Gouvernement en renonçant à l’augmentation initialement projetée d’augmentation du prix de la bière. Il est ainsi entendu que le prix de la bière reste inchangé au Cameroun, en dépit de l’implosion des coûts de facteurs à l’international.

Lire aussi : Prix du Pain au Cameroun: Aucune augmentation prévue selon le MINCOMMERCE

Dans le même ordre d’idées, le Groupe CASTEL a informé le Ministre du Commerce de son engagement à s’impliquer résolument dans la mise en œuvre de la politique de l’import-substitution prescrite par le CHEF DE L’ETAT en procédant, dans les tout prochains jours, à la mise en place d’un programme d’encadrement et d’accompagnement des organisations de producteurs en milieu rural, en vue d’un approvisionnement optimal en matières premières de sa filiale dédiée à la production du maïs, la Compagnie Fermière du Cameroun, inaugurée l’année dernière par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, à Mbankomo, dans la banlieue de Yaoundé.

S’agissant du projet d’acquisition de la société Guinness Cameroon, Monsieur Michel PALU a rassuré le Ministre du Commerce qu’il n’y aurait aucune suppression d’emplois et qu’au contraire, le Groupe CASTEL allait investir massivement pour créer des sites d’embouteillage de la bière Guinness sur l’ensemble de l’étendue du territoire national et éviter ainsi la disparité des prix que l’on observait jusqu’à présent et qui était préjudiciable aux consommateurs de certaines Régions où il n’existait pas des centres de production. Cela va se traduire, pour cette catégorie de consommateurs, par une baisse des prix actuellement pratiqués.

Le projet de fusion est donc tout à l’avantage des salariés, de la politique de création des emplois, de la densification des investissements et s’inscrit en droite ligne de la politique du Gouvernement de renforcer l’outil de production national pour être prêt, le moment venu, à occuper pleinement l’espace ouvert par la Zone de Libre Echange Continentale Africaine./-

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!