SOCIETE

Société : Personnes handicapées ; une répression visiblement inutiles?

La répression faite à l’endroit des personnes handicapées le 28 juin dernier vient remettre en scelle leur réelle place dans la société Camerounaise.

 

Les personnes handicapées comme toute personne normale a des droits et des devoirs dans la société Camerounaise. Aussi, dans le cadre du respect de leur prérogative, le ministère en charge des affaires sociales est chargée en ce qui le concerne de l’applicabilité et de la mise en œuvre de leur insertion dans la société comme toute autre personne. Par ailleurs, la manifestation de cette catégorie sociale était donc le seul moyen pour ces derniers de faire entendre leur besoins auprès des pouvoirs publics du Cameroun. Déportés par les éléments des forces de l’ordre hors de la ville, il s’agit ni plus ni moins d’une entorse claire à leur droit de manifester pour l’amélioration de leur position sociale mais aussi à leur droit d’avoir les mêmes chances que ceux qui n’ont pas de mobilité réduite. Il est donc clair qu’au travers de cette revendication, il revient aux pouvoirs publics de mettre les bouchées doubles pour une amélioration des conditions d’insertion socioprofessionnelle des personnes handicapées.

 

Joseph kono/ le quatrième pouvoir

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!