POLITIQUESOCIETE

[Santé Publique] Manaouda Malachie met en garde les centres hospitaliers clandestins

Par voie de communiqué signé le 20 Juillet 2022, Le Ministre de la Santé Publique, le Docteur MANAOUDA Malachie porte à l’attention de l’opinion publique qu’une recrudescence des prétendus centres de santé et autres formations sanitaires clandestines, est observée par ses services techniques compétents dans les grands centres urbains du Cameroun.

Cette situation est d’autant plus susceptible de compromettre gravement la santé des populations, qu’elle entraîne d’une part un nombre important de décès chez les femmes enceintes à cause des références tardives des formations sanitaires initiales, et d’autre part, un afflux de cas de patients arrivés très tardivement dans les formations sanitaires de référence, et présentant des complications graves de mauvaises pratiques médicales.

Lire aussi: [Délivrance des Pass Sanitaires] Le Minsanté annonce des dispositions spéciales

En conséquence, le Ministre de la Santé Publique rappelle aux promoteurs et complices desdits centres que l’exercice des professions de santé, ainsi que la création et l’ouverture des formations sanitaires privées sont régis par des textes législatifs et règlementaires, et doivent respecter des règles d’éthique et de déontologie strictes. L’exercice illégal de la médecine constitue un délit réprimé par la Loi.

De même, les pratiques médicales dangereuses et la distribution illicite des produits pharmaceutiques, constituent une mise en danger de la vie d’autrui, également réprimée par le Code Pénal.

Le Ministre de la Santé Publique met en garde les populations contre le recours à de tels centres dont les pratiques contribuent à accroitre la mortalité maternelle et le nombre de patients hémodialysés dans nos formations sanitaires, de même que de nombreuses autres conséquences pour la santé.

À cet égard, il annonce pour les prochains jours, une vaste campagne d’assainissement de la carte sanitaire sur toute l’étendue du territoire national, assortie de poursuites judiciaires à l’égard des contrevenants aux Lois et règlements de la République en la matière.

Lire aussi: [Tests payants Covid19 au Cameroun] Autorisation accordée à 18 Laboratoires privés par le MINSANTÉ

Cette opération se fera bien entendu en liaison avec les différents ordres professionnels existants, à qui il demande d’ailleurs de s’investir pleinement dans cette opération de lutte pour la sauvegarde de la santé des populations camerounaises.

 

Par ailleurs, le numéro vert «< 1506 » ainsi que le 694 6715562 restent disponibles pour toute dénonciation.

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!