POLITIQUESOCIETE

[Nationale Numéro 11] les travaux d’entretien d’urgence des tronçons Bamenda-Bambui Junction-Bambili en cours d’exécution 

Les travaux d’entretien d’urgence sur les tronçons Bamenda (Nkwen Palace) – Bambui-Junction-Bambili de la Ring Road (N 11), sur un linéaire de 9,6 km dans la région du Nord-Ouest, sont en cours et affichent un taux d’avancement de 40,28% malgré la situation d’insécurité qui prévaut dans cette région.

Lire aussi: [Passation des marchés Publics] Le personnel du MINTP à l’école du système électronique COLEPS

À travers un ordre de service notifié au Bureau d’Etude Technique le 14 décembre 2020, le ministère des Travaux publics a entrepris de réaliser, par le biais de l’entreprise EDGE, les travaux d’entretien d’urgence des tronçons Bamenda (Nkwen Palace) – Bambui-Junction-Bambili de la Ring Road sur la Nationale No 11 dans la région du Nord-Ouest, malgré la situation d’insécurité qui prévaut dans cette localité du pays. Pour un coût total de 3 000 000 000 FCFA toutes taxes comprises et sur financement du budget du Ministère des Travaux publics, les travaux connaissent un avancement global de 40,28% à date, pour des délais contractuels de 123,28%.

LIRE AUSSI: [Passation des marchés Publics] Le personnel du MINTP à l’école du système électronique COLEPS

La consistance des travaux contenus dans le cahier de charge, correspond aux prestations ci-après : le contrôle technique, à ce sujet, l’entreprise doit procéder à l’installation du chantier ; l’amené et le repli du chantier; les travaux de nettoyage et de terrassement qui concernent le débroussaillage et l’élagage des abords immédiats de la route, la démolition des ouvrages existants, le déblai ordinaire mis en dépôt, le remblai provenant des emprunts, la mise en forme de la plateforme, le curage des fossés existants, la scarification de la route revêtue existante et la remise en œuvre comme couche de fondation. La réalisation des travaux de chaussée avec en prime la mise en œuvre de la couche de fondation, la couche de base en matériaux concassés 0/31,5, l’imprégnation éventuellement sablée de la couche en cut-back 0/1, la couche d’accrochage, l’enduit superficiel sur les accotements latéritiques ; les travaux d’assainissement et drainage sont focalisés sur les bordures, les caniveaux, les buses, les bétons, les cunettes et les gabions. Pour ce qui est des travaux de signalisation et d’équipement de sécurité, il est question de réaliser le marquage et les panneaux de signalisation. Les travaux liés à l’éclairage public consiste à faire des fouilles pour les réseaux d’éclairage public, les massifs en béton pour candélabres, les fournitures et poses des candélabres y compris les crosses et luminaire, la fourniture et pose d’une armoire de commande pour éclairage public.

Le contrôle géotechnique du projet permet de vérifier que l’entreprise exécute tous les essais spécifiés dans le Cahier des Clauses Techniques Particulières(CCTP) ou nécessités par les règles de l’art. Ce contrôle porte également sur la réalisation des planches d’essai nécessaires à la définition des normes de compactage et de reprofilage. A cet effet, le cocontractant devra mobiliser en permance sur le site, un géotechnicien et un laborantin pour la réalisation des essais de contrôle propres au bureau de contrôle.

Dans le cadre de l’exécution de ces travaux d’entretien d’urgence, plusieurs non-conformités ont été relevées par la mission de contrôle. A cet effet, des missions des propositions de traitement des non-conformités ont été émises lors d’une réunion de travail entre les différentes parties.

Source: CELCOM MINTP

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!