CULTURELIFE STYLE

Mani Bella intransigeante en amour dans « Ça passe ou ça casse »!

La diva du Bikutsi régale son public par un vidéogramme tout en couleurs, de son nouveau projet « Ça passe ou ça casse ». Dévoilé ce 22 Juillet 2022 sur Youtube, la « Pala Pala Queen » signe ainsi un retour tout en rose, 8 mois après « Amen ». 

C’est sur sa page Facebook et l’ensemble de ses réseaux sociaux que Mani Bella avait préalablement annoncé la sortie de son prochain disque « Ça passe ou ça casse », il y’a moins de deux semaines. La star du bikutsi donne ainsi le ton de son futur album âprement attendu depuis 2018 (Le deuxième album studio de sa carrière en cas de sortie), avec cette nouvelle galette musicale.

Revenue d’une mini-tournée européenne, et de contingences personnelles, Mani Bella a su rebondir par un featuring avec le jeune Happy d’Efoulan sur « Je n’ai rien fait » en Avril 2021, aromatisé d’une cadence mbolé, et deux ans plus tôt, avec « Bikut Kass ».

 

Pour cet exercice, « Ça passe où ça casse », Mani Bella est quelque transfigurée. Le vidéogramme, réalisé par le vidéaste camerounais Adah Akenji donne du volume à la star. Il s’agit d’une passionnante histoire d’amour qui démarre entre deux un homme et une femme qui se plaisent évidemment. Mani est bien entendue pomponnée, posée, et absolument ravissante dans des tenues aussi chaleureuses, qu’esquises qui l’a mettent en beauté. Crao Le Sage Atangana son Manager, lui joue le rôle du Don Juan, dans un calibrage des plus milimetrés. Le choix des décors sont en parfaite harmonie avec les paroles de la chanson. Le Message est assez explicite: Mani Bella veut un partenaire engagé à 100%, suffisamment sincère, qui meritera son cœur. Ne dit pas que c’est la femme qui choisit son homme? Dans une ambiance à la fois dansante et progressiste, « Ça passe où ça casse » est le prototype musical de la Mani Bella version 3.0 que j’ai hâte de découvrir sur un projet global !

En 2017, Mani Bella était revenu sur scène avec un autre morceau « Money Mani ». Récemment, elle a collaboré avec la chanteuse ivoirienne de coupé-décalé Claire Bahi sur un titre baptisé « Coupé Bikutsi ». « Nous sommes africaines, nous sommes fières de l’être et nous valorisons notre culture. Nous avons décidé de rendre hommage à l’Afrique », avaient déclaré les deux chanteuses quelques semaines avant la sortie de leur single.

Il y’a 4 ans, l’interprète de « Pala Pala Woman » s’était associée à l’autre star de bikutsi K-Tino sur un titre « Le secret de Mama ». Mani Bella qui multiplie les collaborations ces derniers temps, avait invité le jeune rappeur camerounais Tenor sur le morceau « Déranger déranger » en 2017.

La diva camerounaise entend se refaire une place sur une scène camerounaise dominée désormais par de nouveaux talents. Son ancrage au niveau local, et son ouverture à de nouveaux univers lui donnent l’avantage de remodeler son processus créatif.

Bien qu’active depuis plus de 13 ans déjà, Mani Bella n’a sorti qu’un album, Pousse la vie en 2010 et un maxi single « Face à Face » sorti en 2014. Suivi d’un autre titre « Stop » en 2015.

Lire aussi: Mani Bella souhaite la réconciliation au sein du groupe X-Maleya

Grâce à « Pala Pala Woman », Mani Bella a été récompensée en 2015 au Kundé d’or au Burkina Faso dans la catégorie « Meilleure artiste de l’Afrique centrale ». Elle avait également reçu une nomination aux Kora Awards 2016.

Lire aussi: SONACAM: Mani Bella apporte son soutien à Jean Pierre Essome

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!