INTERNATIONALPOLITIQUE

L’ex-Premier ministre japonais Shinzo Abe a été assassiné en plein meeting

L’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe est décédé vendredi à l’âge de 67 ans des suites de l’attaque par balles dont il a été victime lors d’un meeting à Nara, dans l’ouest du pays. Un suspect a été arrêté et a avoué le meurtre.

Près de deux ans après avoir quitté le pouvoir, Shinzo Abe prononçait un discours en fin de matinée près d’une gare à Nara, dans l’ouest du Japon, lors d’un rassemblement de campagne électorale en vue des élections sénatoriales de dimanche, lorsqu’il a été atteint par des tirs.

 

Atteint de deux balles au cou, l’ancien Premier ministre s’est effondré et saignait abondamment. Plusieurs médias ont rapporté qu’il semblait s’être fait tirer dessus par derrière, probablement avec un fusil. La chaîne NHK a diffusé des images montrant Shinzo Abe debout sur un podium avant une forte détonation.

 

Les secours ont précisé que Shinzo Abe a été transporté à l’hôpital en état d’arrêt cardio-respiratoire, un terme utilisé au Japon indiquant l’absence de signe de vie. Les médecins ont tenté de le réanimer, mais il n’a pas survécu.

Le suspect est passé aux aveux

Un homme d’une quarantaine d’années a été désarmé et arrêté pour tentative de meurtre, selon des sources policières. Le suspect serait un chômeur japonais de 41 ans ayant par le passé appartenu à la Force maritime d’autodéfense japonaise, la marine nippone. Il a avoué avoir commis le crime, a indiqué un haut responsable de la police.

 

« Le suspect a déclaré avoir gardé rancune à une certaine organisation et il a avoué avoir commis le crime parce qu’il croyait que l’ancien Premier ministre Abe lui était lié », a déclaré ce policier à des journalistes, en refusant de donner davantage de détails.

 

D’après la chaîne japonaise NHK, il aurait confié aux enquêteurs après son arrestation qu’il était « frustré » vis-à-vis de Shinzo Abe et qu’il lui avait tiré dessus avec l’intention de le tuer.

 

Plus tôt dans la journée, des images de NHK ont montré des policiers japonais portant des équipements de protection pénétrer dans un bâtiment identifié par la chaîne comme le domicile du suspect. Des produits potentiellement explosifs auraient été trouvés.

 

Selon la police, l’homme a indiqué avoir utilisé une arme artisanale. « C’est ce qu’affirme le suspect, et nous avons établi que [l’arme à feu utilisée] est clairement d’apparence artisanale, mais notre analyse est toujours en cours », a précisé la police.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!