ECONOMIE

Hydrocarbures-financement : l’État broit du noir

En effet, les injonctions du fond monétaire international ne sont que la face cachée de l’iceberg qui est une démonstration du déficit clair des pouvoirs publics à solutionner le déficit des combustibles dans les stations-services.

En effet, il est évident que l’asphyxie financière du gouvernement était déjà de plus en plus perceptible pour ce qui est du financement de la pompe. Pour exemple,le gouvernement révèle que pour le seul mois de juin, la dite subvention s’élève à 80 milliards de francs CFA et à 317 milliards sur l’ensemble du 1er semestre, soit 47% des projections officielles fixées dans l’ordonnance N0 2022/001 du 02 juin 2022 modifiant et complétant certaines autres dispositions. Même si on a annoncé quelques solutions permanentes ça et là, il est clair que les jours prochains s’annoncent très fade pour l’économie du terroir .

 

Joseph kono/ le quatrième pouvoir

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!