POLITIQUESOCIETE

[Diplomatie Parlementaire] L’Honorable Salmana Amadou Ali auréolé par la Francophonie

Le Cameroun a une fois de plus décroché une médaille politique internationale le 9 juillet 2022. Lors de sa participation à la 47ème Assemblée Parlementaire de la Francophonie, le député camerounais sur près de 200 participants a pu décrocher le prestigieux poste de RAPPORTEUR MONDIAL de la Francophonie pour le parlement des jeunes.

Son Objectif principal, sera de valoriser la diplomatie Parlementaire camerounaise avec le prestigieux poste qu’occupe désormais l’Hon SALMANA AMADOU ALI. En ajout, mettre en avant les efforts consentis par le parlement camerounais dans la juvénilisation de la représentation nationale. Le choix de l’Hon SALMANA AMADOU ALI, Député du Diamaré centre par le Très Honorable Cavaye Yeguié Djibril a porté des fruits.

Par sa désignation, L’Honorable SALMANA AMADOU ALI fait ainsi briller le drapeau camerounais au sein de cette instance qui regroupe 80 pays partageant ayant en commun la langue française. Un fait très important dans le cadre du rayonnement du modèle camerounais en matière de responsabilisation de la jeunesse, surtout son accession progressive dans les instances de décisions.

Lire aussi: [DIPLOMATIE] Coopération remise à jour entre le Cameroun et la France

Salmana Amadou Ali est sorti du lot du fait du leadership camerounais. Son choix n’a donc pas été un fait de hasard. Lui qui compte parmi les jeunes députés qui se distinguent au Cameroun et même avant son entrée dans la chambre basse. L’ambassadeur camerounais qui revient au pays auréolé de cette nouvelle casquette devra aura du pain sur la planche. A titre de rappel Salmana Amadou Ali est vice-président de la commission des finances et du budget à l’Assemblée Nationale.

L’ancrage historique entre le Cameroun et la Francophonie

La relation entre le Cameroun et le monde francophone a un ancrage historique avéré. Le poids de cette histoire est constitué des faits à plusieurs strates mal connus ou mieux qui tendent à controverses. Il mérite, dans ce travail, de reconnaître que l’interaction entre le Cameroun et la Francophonie a pris corps au forceps dès la fin de la Première Guerre mondiale dans ce territoire en 19161 à la suite des négociations entre Français et Anglais pour partager le Cameroun allemand (Ngoh, 1990,73). Malgré cette interaction scellée dans un contexte informel, la Francophonie est devenue un atout pour faire face à la mondialisation.

La toute première rencontre internationale des parlementaires de langue française qui s’est tenue du 17 au 18 mai 1967 au Luxembourg avait connu la participation de la délégation camerounaise conduite par le Président de l’Assemblée nationale du Cameroun, Marcel Marigoh Mboua. On retrouvait également le député Bernard Banag au poste de la Commission des relations interparlementaires de l’AIPLF parmi les 21 pays présents (Archives de l’ANC, 2018).

Jusqu’en 2019, l’Assemblée nationale du Cameroun comptait 75 groupes d’amitié parlementaire (Archives de l’ANC, 2019). Ils officient comme des « Ambassadeurs légitimes » du peuple camerounais dans 75 pays du monde. Contrairement aux diplomates de carrière, il faut avouer que l’État du Cameroun, dès 2010, avait 35 représentations diplomatiques permanentes dans le monde (Essama Essomba, 2010, 7), c’est-à-dire 35 chefs de mission diplomatique nommés par le Président de la République.

 

Ces représentations diplomatiques effectives du Cameroun couvrent les 88 pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (États et gouvernements membres de plein droit, membres associés et observateurs) et les États non membres, ce qui laisse penser que l’État du Cameroun ne couvre pas la totalité de l’univers de l’OIF avec ses représentations diplomatiques résidentes.

 

Pour la position stratégique des parlementaires camerounais dans l’espace de la Francophonie, leurs missions de représentation diplomatique est symboliquement significative. Il advient que sur les 88 pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie, le parlement couvre avec les groupes d’amitié parlementaire, 35 pays membres de l’OIF. En tout cas, l’institution parlementaire au Cameroun dispose d’environ 75 groupes d’amitié parlementaire dans le monde, ce qui démontre son influence de la politique étrangère du Cameroun voire au-delà. Cette argumentation peut être illustrée par ces groupes d’amitié parlementaire francophone.

Lire aussi: Entrepreneuriat- Féminin : le projet Makeda-Menoua vient en aide à Cinquante femmes vulnérables dans la ville de Dschang

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!