CULTURELIFE STYLE

[Art Musical] Le MINAC met en garde contre tout Hold-up à la SONACAM

Le Ministre des Arts et de la Culture,  » informe l’opinion publique en général et les Artistes de la Catégorie B-Art musical en particulier, qu’un Communiqué Radio-Presse libellé au nom de la Société Nationale Camerounaise de l’Art Musical (SONACAM), mis en ligne sur les réseaux sociaux au soir du 30 juin 2022, mais signé curieusement par une personne sans qualité, est nul et de nul effet ». Substance d’un communiqué officiel en date du 1er Juillet 2022, signé du Ministre en charge des Arts et de la Culture, où il met en garde les usurpateurs au sein de la SONACAM. 

 

 » Le signataire de ce Communiqué est sans ignorer, sauf mauvaise foi de sa part, que la décision de justice qu’il exhume en guise de fondement juridique et de légitimité de son action, a fait l’objet d’un appel devant la Cour d’Appel du Centre et par la même occasion, les défenses à son exécution provisoire ont été sollicitées devant cette même juridiction  » Peut-on lire de la note officielle du MINAC.

Lire aussi: [Patrimoine Culturel Immatériel de l’humanité] Le MINAC annoncé à Foumban

« Tout acte posé par ce dernier avant l’issue de la procédure des défenses à exécution est nulle et de nul effet, et n’engagera que ses responsabilités. Le Ministre tient à rappeler que le Conseil d’Administration (CA)de la SONACAM nommé par l’Assemblée Générale (AG) à l’issue du scrutin de 2020 est et demeure en place jusqu’à ce qu’il soit décidé…autrement conformément aux lois et règlements de la République, d’une part, et d’autre part, aux Statuts de la Société.

Demande de franche collaboration

Le Ministre appelle les Artistes de continuer à faire confiance au Gouvernement de la République coordonné par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, sous la Très Haute impulsion de Son Excellence Monsieur Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat, qui travaille en vue d’une solution définitive et durable aux problèmes, au demeurant bien connus, qui minent la SONACAM, pour leur seul bénéfice.

Aux usagers relevant du portefeuille de la SONACAM, le Ministre précise à leur attention qu’il n’a mandaté aucun Comité d’Administration Provisoire qui prétendrait agir au nom de la Société pour collecter les redevances du droit d’auteur et des droits voisins.

Enfin, le Ministre rappelle à tous ceux qui seraient tentés par un hold-up et tout autre acte illégal à la SONACAM, que ceux-ci ne seront plus tolérés et toutes les instances compétentes seront saisies afin de mettre un terme à ce désordre pour que force reste à la loi.

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!