SOCIETE

Religion : les adeptes de la foi Bahà’ie de Dschang parlent des enseignements de Baha’u’llah au public

Nombreux sont ces jeunes de la ville de Dschang qui ont désormais une idée du bahaïsme. Celui-ci est une religion monothéiste venue d’Iran, au milieu du XIXème siècle, notamment d’un jeune et noble persan connu sous le nom de BAHA’U’LLAH ( la Gloire de Dieu).

Son enseignement principal est de proclamer que Dieu est Un et que la religion est une, puisque l’humanité forme une seule famille. Autrement dit, les religions sont toutes dédiées à une seule chose, l’unité et la paix dans le monde. Leurs différences ne sont que le fait du contexte historique, culturel, économique, social dans lequel elles émergent. Cette religion s’inscrit ainsi dans la continuité des religions théïstes ( Christianisme, Islamisme, Bouddhisme), à l’effet de les conjuguer et proclamer l’unité spirituelle de l’humanité.

 

Tel est le socle théorique indéfectible sur lequel repose la Foi Bahà’ie. C’est pour la faire connaître que les Conférences mondiales Bahaï sont organisées. Dans la ville de Dschang, cette Conférence s’est tenue le samedi 4 juin 2022 dans la salle de fête du Centre de Promotion de la Femme et de la Famille (CPFF), en présence d’un public venu nombreux pour suivre les enseignements de Baha’u’llah. Lors de cette conférence, la communauté Bahaï de Dschang conduit par le Préfet de la Menoua, M.Mboke Godlive, par ailleurs membre de ladite communauté, n’a pas manqué les mots pour faire comprendre à la centaine de jeunes présents l’esprit de la foi Bahà’ie, encore inconnue par la majorité locale.

 

Les thèmes choisis et inscrits à l’ordre du jour, portaient successivement sur la vision de Baha’u’llah pour l’humanité, sur la construction des communautés dynamiques, sur les activités éducatives et sur la transformation sociale. Les échanges (questions/réponses) ont permis au public de mieux comprendre l’essence de cette religion qui inaugure une ère nouvelle. À la fin de la Conférence, le satisfaicit du Préfet est total: _<< je suis content de vivre la réalité de la foi Bahà’ie à Dschang… C’est l’unité du genre humain…nous allons construire ce monde sans distinction de race, ni de religion…il s’agit de bâtir un monde nouveau où nous respectons les valeurs…>>_

 

Bertrand NZOGANG, Quatrième Pouvoir

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!