ECONOMIEEDITION DIGITALEPOLITIQUE

[Insécurité alimentaire au Cameroun] Le Parlement créé un Bureau

Pour ces députés réunis au sein de l’Alliance parlementaire camerounaise pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle, cette société ne doit pas faire la publicité du lait maternel artificiel. A en croire ces élus, les bébés doivent se nourrir au lait maternel pendant les 6 premiers mois. La question de la sécurité alimentaire préoccupe au plus haut point les députés et les sénateurs. Réunis au sein de l’Alliance parlementaire camerounaise pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle, ces élus du peuple entendent aider le gouvernement à travers plusieurs initiatives sur le terrain. Avec la crise Russo-ukrainienne, les risques alimentaires se font de plus en plus ressentir dans certains pays du continent africain. A la fin des travaux du 08 juin 2022, dans une des salles du palais des Congrès, les élus ont mis en place un bureau pour contrer l’insécurité. Parmi les actions à venir, l’alliance compte saisir la société Nestlé dans les prochains jours.

Pour l’honorable Njume Ambang Peter, membre de l’alliance : « Nous avons aussi la mission de voir toutes ces entreprises qui produisent ce qu’on appelle le lait maternel artificiel. Certains font du bon travailLe alors que d’autres ne respectent pas la loi. Nous irons voir Nestlé pour l’informer qu’elle ne doit pas faire la publicité du lait maternel artificiel parce que nous voulons que les bébés prennent le lait maternel pour les 6 premiers mois ». L’activité sur le terrain s’annonce intense avec les autres couches de la société. Dans son souci d’avoir une alimentation de qualité et des populations en bonne santé pour le développement du Cameroun, des plaidoyers seront faits au niveau du ministère de l’Agriculture et du développement rural afin d’appuyer financièrement des agriculteurs… pour l’amélioration de leur production.

Le but de l’alliance selon, Pierre Flambeau Ngayap, membre du nouveau bureau, est d’accompagner le gouvernement dans la lutte contre l’insécurité alimentaire. « Il est important que les parlementaires luttent contre l’insécurité alimentaire. C’est pour cette raison que nous avons décidé de mettre nos efforts ensemble. Nous voulons aider le gouvernement à prendre des initiatives afin de nous assurer que tous les camerounais se nourrissent bien, et soient en forme pour le développement du pays ». Le Secrétaire général, Emah Etoundi Vincent de Paul, va d’ailleurs plus loin. Pour lui : « Les missions de l’alliance, qui vient d’être créée, vont largement au-delà de la lutte contre la malnutrition. C’est certes un élément qui sera adressé par l’alliance mais elle vise à lutter contre l’insécurité alimentaire en générale ».

Source: ECOMATIN

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!