SOCIETE

[Hôpital Lanquitinie] Séquestrée pour impayés, Une mère retrouve la liberté

Dans le sens de sa politique d’humanisation de soins, le Ministre de la santé publique depuis Dakar au Sénégal où il se trouve actuellement a appelé le père des triplés en même temps que le Directeur de l’hôpital Laquintinie. Manaouda Malachie a instruit la libération ce mercredi même de cette femme et de ses triplés et à pris l’engagement de régler la facture.

L’Alerte a été donné par le Lanceur d’Alertes PAUL CHOUTA sur sa page Facebook :

🔴🔴JE NE POUVAIS RESTER INDIFFÉRENT FACE À CE CAS

UNE FEMME ET SES TRIPLÉS SÉQUESTRÉS À L’HÔPITAL LAQUINTINIE DE DOUALA DEPUIS 4 MOIS POUR 1 MILLIONS 250 MILLE

Nzie Awawou, âgée de 32 ans, vendeuse de tomate au marché central de Douala a donné naissance prématurément à 3 bébés le 22 février 2022. Son époux et père des triplés, Habilou Mounde, chauffeur de profession, selon ses déclarations, a jusqu’à ce jour dépensé plus 5 millions de Fcfa. Ayant épuisé toutes leurs économies, le couple est à bout et demande de l’aide pour sortir de l’hôpital Laquintinie où mère et enfants sont séquestrés depuis 4 mois pour la somme de 1 250 000 ( un million deux cent cinquante mille francs CFA).

Ce couple vivant dans la promiscuité, a été contraint de vendre certains objets de leur domicile (bouteille et plaque à gaz, téléviseur etc) pour acheter le repas des bébés. Ils prennent une boîte de lait par jour et la boîte coûte 5300 Fcfa.

Au départ, Awawou et ses bébés étaient internés à la maternité des prématurés. Mais n’ayant plus d’argent pour régler les factures, ils ont été abandonnés dans une salle bondées de moustiques. Malgré leurs états, les bébés dorment tous sur un même lit dans une salle sans moustiquaire et leur maman dort à même le sol. Mais chaque jour on lui facture 3 lits à payer. << Je suis calé ici avec les enfants ça fait déjà 4 mois. Je suis ici je souffre avec les enfants. La nourriture même il n’y a pas. Les autres enfants qui sont à la maison n’ont même pas composé parcequ’on n’a pas fini la pension. Depuis le 22 février que j’ai accouché là on n’a tout dépensé ici. Chaque jour qui passe la facture augmente. On me facture trois lits pourtant je dors au sol et les enfants dorment sur un lit sans moustiquaire avec les gros moustiques partout. Je ne dors même pas la nuit. Je passe mon temps à taper les moustiques sinon ils vont finir les enfants. Les gros gros moustiques. Je tape les moustiques jusqu’au matin. J’ai tout vendu à la maison. Même la marmite, les habits, la bouteille de gaz j’ai tout vendu. Chaque jour l’argent augmente. Je ne sais pas comment je vais faire. Mon mari a fait ce qu’il pouvait malgré son pauvre salaire. Chaque jour ils prennent une boîte de lait et la boîte coûte 5300 fcfa. Svp aidez-moi>>, confiait la mère des bébés.

 

 

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!