AMA

Selon Kasi Insights, il est essentiel de tenir compte du contexte local au moyen de données en temps réel pour garantir le succès des entreprises en Afrique.

NAIROBI, Kenya, le 03 Mai 2022 -/African Media Agency (AMA)/- Le potentiel de l’Afrique en tant que centre d’affaires est souvent sous-évalué en raison du manque de données commerciales en temps réel.

Lorsqu’on leur demande combien d’entreprises africaines réalisent un chiffre d’affaires annuel supérieur à un milliard de dollars, la plupart des chefs d’entreprise estiment généralement que le nombre de ces entreprises est inférieur à cent, voire nul. En réalité, il existe plus de 400 entreprises de ce type, qui connaissent en moyenne une croissance plus rapide et sont plus rentables que leurs homologues mondiales. Un plus grand nombre d’entreprises ne pénètrent pas sur le vaste marché africain simplement à cause de ces malentendus.

Yannik Lefang, PDG de Kasi Insights

Au fil des ans, un certain nombre de multinationales ont pénétré le marché africain sans disposer de données fiables et ont échoué, tandis qu’un certain nombre d’entreprises africaines n’ont pas réussi à se développer sur de nouveaux marchés en raison du manque de données et de leur coût élevé. C’est pour cette raison que Kasi Insights a été fondée en 2016 par le PDG Yannick Lefang pour combler ce manque avec des arguments de vente uniques : données en temps réel, échelle (20+ marchés), agilité et rapidité. Aujourd’hui, Kasi Insight est la principale société d’intelligence décisionnelle d’Afrique donnant aux chefs d’entreprise et aux entrepreneurs les moyens de prendre des décisions cruciales en toute confiance. L’entreprise combine ses capacités d’enquête à grande échelle aux dernières avancées en matière de statistiques, d’analyse de données et de narration pour fournir des meilleures informations sur les opinions, les actions et les motivations des Africains. Chaque mois, l’entreprise réalise des entretiens avec de milliers d’Africains et traduit les données issues de ces enquêtes en informations exploitables. Ses principaux marchés sont le Kenya, le Nigeria, la RDC et la Côte d’Ivoire, et ses principaux secteurs d’activité sont les biens de consommation à rotation rapide tels que l’alimentation et les boissons, la beauté et les soins personnels, ainsi que les services financiers.

« Les entreprises de ces secteurs sont également les plus voraces en données. Celle qui cherchent à s’implanter ou à se développer sur le continent le font généralement sur la base de données obsolètes, voire inexistantes. Pourtant, leur succès dépend de données locales – avec 54 pays, on ne peut pas généraliser. L’Afrique évolue rapidement, et les données doivent correspondre à cette évolution grâce à une plateforme numérique. Avec notre portail, nous permettons à nos clients d’accéder immédiatement à des données en temps réel, consolidées et analysées sur une base locale, nationale et régionale », explique M. Lefang.

 La solution est de bout en bout, elle commence par des pieds sur terre, divers indices avec des méthodologies exclusives et se termine par un portail qui est la propriété intellectuelle ultime. Cette mine d’informations peut être configurée spécifiquement par les clients en appuyant sur un bouton.

« Les entreprises qui entrent sur le marché africain et échouent le font généralement parce qu’elles ne comprennent pas que chaque marché a un contexte et une histoire spécifiques. Si plusieurs modèles se ressemblent, chacun a ses particularités et ses nuances, et le même modèle commercial ne peut donc pas être appliqué à chacun. Ce qui a été un énorme succès en Afrique de l’Est peut ne pas fonctionner du tout en Afrique du Sud, et c’est effectivement le cas. Pourtant, le succès final peut être aussi simple qu’une légère modification d’un produit ou d’un modèle commercial », a ajouté M. Lefang.

Par exemple, en raison de la forte pénétration de la téléphonie mobile en Afrique, les entreprises de commerce électronique ont supposé à tort qu’elles auraient le champ libre sur le continent. Selon M. Lefang, le contexte a fait défaut et les entreprises n’ont pas tenu compte des divers facteurs qui ont considérablement réduit ce taux de pénétration : les besoins des consommateurs en matière de commerce électronique ne sont pas les mêmes partout, tous les téléphones ne sont pas intelligents, l’accès à internet est médiocre dans de nombreuses régions, les données ne sont pas accessibles, les possibilités de paiement par téléphone sont inexistantes et les infrastructures sont médiocres, ce qui signifie que les livraisons ne peuvent pas être effectuées et, surtout, que le retour des marchandises est un défi. Des sommes d’argent considérables ont été investies dans un marché « énorme » qui s’est avéré ne pas être si énorme que cela. Il va se développer, mais pas aussi vite qu’on le pensait ».

« Nous avons étudié sur nos marchés ce qu’il faudrait faire pour avoir une expérience de commerce électronique sans faille et nous avons constaté que sur certains marchés, le marché initial s’est réduit à un dixième seulement de ce qu’on pensait de manière non scientifique. C’est pourquoi une entreprise comme la nôtre est essentielle lorsqu’on envisage de se lancer dans une activité commerciale en Afrique », ajoutant qu’il ne s’agit pas d’une entreprise d’études de marché « mais d’une entreprise d’intelligence décisionnelle ». Ses capacités couvrent : l’intelligence de la marque, l’intelligence économique, l’intelligence du consommateur, l’intelligence du commerce de détail et l’intelligence politique.

« Cela signifie que nous n’attendons pas qu’un client vienne nous voir avec un problème sur lequel nous passons les deux mois suivants à faire des recherches pour nous rendre compte qu’il est déjà dépassé à cause d’un événement comme la Covid-19. Nous consolidons constamment des données sur les tendances, bien avant qu’un client ne vienne nous voir. Nous configurons ensuite ces données en temps réel pour une prise de décision immédiate. Le processus est aussi rapide que cela. Nous pouvons le faire parce que nous consolidons des données depuis six ans et nous sommes à l’origine de plusieurs indices, comme le premier indice de confiance des consommateurs en Afrique, publié chaque mois sur 17 marchés, ou notre série d’indices de catégories de vente au détail, publiés chaque trimestre. Cela nous donne une longueur d’avance », ajoute M. Lefang.

Pour gagner sur le marché qui connaît la croissance la plus rapide au monde, les chefs d’entreprise et les financiers doivent avoir une meilleure visibilité sur les réalités des économies, des marchés et des communautés d’Afrique à travers le prisme des consommateurs. Ceci est particulièrement vrai dans l’ère post-COVID-19. « Seul Kasi Insight peut vous fournir ce type d’informations sur le marché panafricain », a conclu M. Lefang.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour Kasi Insights.

A propos de Kasi Insight
Kasi Insight est la première société africaine spécialisée dans l’intelligence décisionnelle, qui permet aux chefs d’entreprise et aux entrepreneurs de prendre des décisions cruciales en toute confiance. L’entreprise associe ses capacités d’enquête à haute fréquence aux dernières avancées en matière de statistiques, d’analyse de données et de narration afin de prendre de meilleures décisions sur ce que les Africains pensent, font et les raisons qui les sous-tendent. Avec plus de 120 000 entretiens réalisés chaque année dans plus de 20 pays africains, Kasi est le plus grand ensemble de données agrégées et orientées sur l’évolution des habitudes, des besoins et des aspirations des consommateurs. Kasi compte parmi ses clients les plus grandes entreprises de consommation au monde (FMCG, Food & Beverages et services financiers). La société a son siège social à Toronto (Canada) et à Nairobi (Kenya). Pour en savoir plus, visitez https://www.kasiinsight.com

Source : African Media Agency (AMA)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!